Recent Changes - Search:

Biographie

Histoire

Les Prismes

Travaux

Divers

Il y a 444 articles
dans le wiki

edit SideBar

Feuilles Volantes

FEUILLES VOLANTES

Le catalogue dont je dispose au mois de Février 2007 vient du livre « La philosophie d'un ingénieur », Je vais le compléter à partir du stock de feuilles volantes que je possède (d'où la liste ci-dessous). Si vous en avez que je n'ai pas, merci de m'en faire parvenir une copie. La licence dit « reproduction autorisée », il n'y a donc pas de problème pour la publication sur internet. Si vous connaissez certains des auteurs (ou leurs descendants), merci de m'en donner les coordonnées :-). jdd.

Les Primes éditeur 234 av Mal Leclerc 34000 Montpellier.

Prix : la feuille 1,50 F franco. Manifeste des feuilles volantes ON DEMANDE DES AUTEURS reproduction autorisée

Catalogue des feuilles volantes

 1Constantes caractéristiques des éléments liste de tous les éléments connus avec indication de leur densité, volume atomique, température de fusion, potentiel de première ionisation, rayon ionique, électronégativité.Un professeur
 14Opinion d'un professeur anglais sur l'enseignement supérieur USAH. Asher
 23Règles du jeu de LuettesJean-Marie Rabaland
 25Les interférences et les interféromètresVasco Ronchi
Philosophie(méthode)26Initiation à la Logique.
I Combinaison des propositions.
André WAUTIER
 27Initiation a la Logique
II Le calcul des classes, III les
probabilités, IV la dialectique.
André WAUTIER
Sciences28Liste des théorèmes classiques 
 33Quatre observations de miragesLucien Dodin
Mesures36Unités de mesures (système international) Noms, symboles, définitions. Extrait des annexes du décret du 31 mai 1961. Indispensable pour les examens de fin d'études secondaires et pour l'enseignement supérieur 
 40Origines helléniques du christianismeGeorges Ory
 41Le Panrama. Système de cinéma à très grand champAteliers du cinéma total
 44Aide mémoire du fraiseur sur métauxMichel Combe
Physique (optique)45La Diffraction : initiationP.H. Duffieux
 46La Diffraction : instrumentale classique Ces deux feuilles, rédigées par un des meilleurs spécialistes de la question, d'une façon pittoresque et facile à comprendre, résument tout les principes, si peu connus du public, de la diffraction, elles contiennent des indications pratiques qu'on ne trouva nulle part ailleurs {inséré dans le manuel d'offset)P.H. Duffieux
 47Mise au point télémétrique des agrandisseurs et des .projecteurs. Trois solutionsLucien Dodin
BL'alcool et l'hommeLucien Dodin
DEntitasLucien Dodin
EL'inconscient et le conscient 
FLa méthode scientifique 
GUn peu de remise en ordre du concept d'imageVasco Ronchi
HLes aberrations. Observations sur leurs définitionsG Fresnelsoon
IDe la sélection trichrome à la quadrichromieG Fresnelsoon
JLoupes et téléloupesLucien Dodin
KPrismes et assemblages de prismes. NomenclatureLucien Dodin
NLa Soudure à l'étainLucien Dodin
OSurnager et nagerAnselme Lulu
PRenforcement et affaiblissement des films et papiersL. Dodin
RLa calebasse des AntillesVincent Clavot
SL'écriture Braille (en relief)Mme M. Rapeau
TQuatre dessinsGinette Litt
UTraduit de l'ArabeAli Amenokal
VConditions d'astigmatisme des prismesLucien Dodin
WLe peuple créole et son histoireVincent Clavot
XLumière cohérente, incohérente, applicationsLucien Dodin
YLe cynisme à l'antiqueVidame de Moinsmoins
ZPour et contre l'Occitanie (deux auteurs )-controverse-Guy Labouilladiu
Lou Blagairu
AALettre d'une mère de famille au sujet de ses filsNicole
ABUne théorie des tables tournantesLucien Dodin
ACLe temps n'existe pas, l'espace non plusNicole
ADDéveloppement des clichés (pyro-soda)Lucien Dodin
AE186 dates relatives à l'astronomiePaul Colombier
AFMadras pointés (nombreses illustrations)Vincent Clavot
AGCrises et système capitalisteUn individu
AHDalle rigide. Poutraisons en tétraèdre.Lucien Dodin
AISources d'énergies non encore exploitéesG Fresnelsoon
AJNumération en base 6Lucien Dodin
AKGalilée, fondateur de la méthode scientifiqueVasco Ronchi
ALL'orpaillage et la rechercha des pépitesLucien Dodin
AMLe sophisme de ZénonOtto Rempelmayer
ANProverbes et dictonsnos lecteurs
AOTrois poèmesJ. Sebag
APDiscutons des couleursLucien Dodin
AQLe voile dichroïque en photographieLucien Dodin
ARRévolution au PortugalCarias de Sousa Sardinha
ASLe sophisme de Zénon - solution mécaniqueR. Soria
ATLe MoiP.M. Duffieux
AUIl y a baguette et baguetteElomir D'Odin
AVLa perception de l'espace (psychologie)Lucien Dodin
AWTirer DescartesOtto Rumpelmayer
AXUne femme de génie: Jeanne d'arcLucien Dodin
AYL'oeil à facettes des articulés (coulage des arbres fruitiers)Lucien Dodin
AZCordes et nœudsJean Larimeur
BAEn France, la magistocratieAnselme Lulu
BBL'invention de la machine à vapeurLucien Dodin
BCAide à la création littéraireNotice officielle
BDTaille et polissage de miroirs de télescopes. La sphèrePierre Vauriot
BEHumanisme littéraire et humanisme scientifiqueJ.P. Rohan
BFL'archipel des AntillesVincent Clavot
BGTaille et polissage des miroirs de télescopes (parabole)Pierre Vauriot
BHL'intelligence et l'inconscientLucien Dodin
BIOrganisation du travail, le planning à bandesMarcel Contran
BJArchéologie: un escalier astucieuxFerblantine
BKProtection du fer contre le rouilleFerblantine
BLPhotographie en couleurs, système DodinLucien Dodin
BNLumination et focales pour la photographie des éclipsesG.Bianchi
BPL'archipel du Cap vertPedro Spinola
BQHérodote et la connaissance du mondeLucien Dodin
BRL'EsperantoJ.Jouis
BSPolissage mécanique des lentilles de verre et miroirsLucien Dodin
BTLes Vikings au GroenlandGilbert Blanchi
BULumière cohérente (suite)Harry Asher
BVLettre d'un nonagénaireJ. Pascal
BXLettre d'un astronome. Révolutions de la terreGilbert Bianchi
BYLes constellationsPaul Colombier
BZLes petits caractères sont plus gris (diffraction)Lucien Dodin
CAPoussières de la physiqueLucien Dodin
CBL'objectif télécentrique de PorroLucien Dodin
CCLe fonctionnement de l'estomacDocteur Ox
CDLes capricornes détruisent vos charpentesFerblantine
CEL'alpha et l'Cméga. Essais d'explication par l'astrologie:André wautier
CFLa production d'énergie conditionne la qualité de la vieJean Langevin
CGVérification de la parabole des miroirs de télescopePierre Veuriot
CHL'achromatisme à la portée des imbécilesLucien Dodin
CIMoeurs aux îles du cap vertPedro Spinola
CJLes abus du déterminismeOtto Rumpelmeyer
CKLogique sourianteRoger Chartier
CLLe pain, historique et fabricationPhilippe Gaud
CMSi peau d'âne m'était contéeLucien Dodin
CODémystification de la trigonométrieRoger Chartier
CPPanorama fantaisiste de l'histoireLucien Dodin
CQLes poltergestsE. Jouis
CRSuite de cpLucien Dodin
CSNouvelle étude sur les révélateurs noir et blancLucien Dodin
CTLavage du matériel photographiqueLucien Dodin
CUCalcul graphique par l'optique élémentaireLucien Dodin
CVOpinions non-conformistes sur galiléeLucien Dodin
CXPetits problèmes et anecdotesDivers et inconnus
CYLe Karma (philosophie extrême orientale)E. Jouis
CZLogique de la logiqueRoger Chartier
DAAbeilles et apiculteursEmile Rabier
DBLune ou LunesGilbert Bianchi
DCUniversalisme et civilisationRoger Chartier
DDL'acte créateurMichel Duffieux
DELa réincarnationE. Jouis
DFDocument sur l'invention de l'arithmétiqueLucien Dodin
DGLa télévision des films en cinémascopeGilbert Blanchi
DHLes combinaisons de la combinatoriqueRoger Chartier
DIDébuts en apicultureEmile Rabier
DJL'horizon terrestreLucien Dodin
DKLa classification des sciencesLucien Dodin
DLLes trois PythagorePhythagore IV
DMSources d'énergie non atomiquesLucien Dodin
DNLa vision droiteGaston Viaud
DODarwin or not DarwinAimé Michel .
DPRectification d'un détail dans un livre célèbreLucien Dodin
DQPlaidoyer pour la quatrième dimensionRoger Chartier
DRUne ville morteSaint Eude
DSUn étranger dans la maisonJ.M. Rabaland
DTAujourd'hui l'éditionLucien Dodin
DVA petites causes grands effetsPaul Colombier
DXLes saisonsPaul Colombier
DWLa chimie à la fin de l'âge de pierrePaul Walden
EALe parcours de la lumière dans les microscopesLucien Dodin
ECLa psychologie animale redécouvre le bon sensAimé Michel
EDNomenclature des cas de stigmatismeLucien Dodin
EELa colorimétriePierre Glafkides
EFFormes de la nature, gouttes et bullesNicolas de Vallière
EGLe chauffage domestiqueLucien Dodin
EHLa méthode des deux épures en optiqueLucien Dodin
EIUn problème de géométrie et ses solutionsCollectif
EKLettre à propos des contes de PerraultCécile $ierrot
ELL'esprit d'invention et les enfantsAimé Michel
EMLe calcul avec des chiffres romainsMelchior Sugier
ENLa peur de la mortLucien Bodin..
EOAlliages à très bas point de fusionVilly LAY
EQLa coma et l'astigmatismeLucien Dodin
ERDistance des étoilesLucien Dodin

Variantes

La majorité des feuilles volantes se trouvent ci-dessus, mais j'en ai retrouvé une en deux versions différentes que je donne ci-dessous

La version la plus lisible:

Opinion non conformiste sur Copernic

Nicolas Copernic né à Thorn, Pologne, en 1473, et mort a Fribourg en 1642, avait un oncle puissant qui l'envoya faire des études à 1'université de Bologne, en Italie. Il y appris le grec, au point de pouvoir traduire des manuscrits grecs de la bibliothèque d'A1exandrie apportés de Constantinople, qui venait d'être conquise par les Turcs.

Il trouva, dans ces manuscrits, la théorie de 1'héliocentrisme et celle de la rotation de la terre auteur du soleil et autour d'elle même. A vrai dire cette théorie n’avait jamais été perdue de vue de- puis l'antiquité. Mais elle était masquée par les théories géocentriques de Ptolémée, que celui-ci trouvait plus vraisemblables.

Copernic, rentré en Pologne, écrivit a tous les savants d'EUROPE en leur envoyant sept propositions. En voici quelques unes, traduites en français moderne.

1° Tous les corps célestes ne tournent pas autour du même centre.
2° La terre n‘est pas le centre du système planétaire.
3° Le soleil est le centre du système planétaire et, par conséquent, de 1'univers.
4° Comparée à la distance des étoiles, la distance de la terre au soleil est négligeable.
5° Je ne la connais pas.
6° La révolution apparente diurne du firmament est due au fait que la terre (tourne) autour du soleil. (cette dernière proposition est, au moins, inexacte)
7° Les stations et régressions apparentes des planètes sont dues à la même raison. (cette proposition aussi est inexacte).

Ces lettres, envoyées au début du XVéme siècle firent peu de bruit, mais firent beaucoup d'effet sur l'esprit des savants. Copernic n'a jamais fait d'observations astronomiques. On doit le considérer comme un bon traducteur de textes grecs, ce qui, évidemment, n'est pas sans mérite, mais pas comme un astronome.

Sa vie. I1 la passa dans sa tour de Frauberg pas loin de la résidence de son oncle. Bien qu'i1 ne soit pas prêtre on lui reprocha de vivre avec une femme dans sa tour, et il finit par s'en séparer, mais en amant fidèle, il 1’insta1la dans une maison voisine.

I1 ne faudrait pas croire que l'église catholique ait été opposée aux idées de Copernic. I1 fit des conférences au Vatican pour lesquelles il fut vivement félicité et il fut même invité aux travaux d'un concile ou, d'ailleurs, il n'al1a pas. C'est soixante ans, après sa mort, que 1'ég1ise condamna son livre, A 1'occasion du procès de Galilée.

C'est que Copernic avait eu soin de présenter ses propositions comme...

des hypothèses et non pas comme des certitudes. A 1'époque de Copernic, et pas non plus à celle de Galilée, on n'avait la possibilité de démontrer la rotation de la terre. C’est seulement à la fin du XVIIème siècle qu'on démontra la rotation de la terre, en laissant tomber un boulet de canon dans un puits de mine. Depuis on 1'a refait souvent par divers procédés.

La version la plus complète:

Opinion non conformiste sur Copernic

Nicolas Copernic né à Thorn, Pologne, en 1473, et mort a Fribourg en 1542, avait un oncle puissant qui l'envoya faire des études à 1'université de Bologne, en Italie ou il appris le grec, au point de pouvoir traduire des manuscrits grecs de la bibliothèque d'A1exandrie apportés de Constantinople, qui les Turcs venaient de conquérir. Il trouva, dans ces manuscrits, la théorie de 1'héliocentrisme et de la rotation de la terre auteur du soleil et autour d'elle même. A vrai dire cette théorie n’avait jamais été perdue de vue depuis l'antiquité. Mais elle était masquée par l’œuvre de Ptolémée, astronome helléniste du troisième siècle qui, lui, prétendait que c'était le ciel qui tournait autour de la Terre, affirmation assurément beaucoup plus évidente. La Terre étant fixe au centre de l'univers. Affirmation certes flatteuse. Le progrès ne va pas toujours dans le même sens. Et pas toujours dans le bon sens.

Copernic, rentré en Pologne, écrivit a tous les savants d'EUROPE où il leur exposait les sept propositions que voici, traduites en français moderne. Il ne disait pas qu'il était l'inventeur de la théorie, mais il disait pas non plus qu'il avait pillé celà chez les grecs.

Résumé des hypothèses de Nicolas Copernic.

1° Tous les corps célestes ne tournent pas autour du même centre.
2° La terre n‘est pas le centre du système planétaire, mais seulement de l'orbite de la Lune et de la gravité terrestre.
3° Le soleil est le centre du système planétaire et, par conséquent, de 1'univers.
4° Comparée à la distance des étoiles, la distance de la terre au soleil est négligeable.
6° La révolution apparente diurne du firmament est due au fait que la terre tourne autour du soleil. (cette dernière proposition est, au moins, inexacte)
7° Les stations et régressions apparentes des planètes sont dues à la même raison. (cette proposition aussi est inexacte).

Ces lettres, envoyées au début du XVIéme siècle firent peu de bruit, mais firent beaucoup d'effet sur l'esprit des savants. Copernic ne devait publier un livre que peu de temps avant sa mort. Il eu juste le temps d'en corriger les épreuves.

Il parait bien que ce livre, personne ne l'a lu, d'ailleurs ce kivre a très peu d'intérêt et ne fait guère que répéter les 7 propositions. Au boput de 40 ans, l'opinion des savants était faite.

Copernic n'a jamais fait d'observations célestes. On doit le considérer comme un bon traducteur de textes grecs, ce qui, évidemment, n'est pas sans mérite, mais aucunement comme un astronome.

Sa vie. I1 la passa dans sa tour de Frauenbourg pas très loin de la résidence de son oncle et protecteur qui le fit nommer chanoine de la cathédrale bien qu'il ne soit pas prêtre. Il avait la surveillance des finances du chapitre. On lui reprocha beaucoup de vivre avec une femme dans sa tour, bien qu'i1 ne soit pas prêtre. Il fallait cependant qu'il reste célibataire pour conserver sa charge de chanoine. Il finit par se séparer de la femme en question, mais comme c'était un amant fidèle, il 1’insta1la dans une maison voisine.

I1 ne faudrait pas croire que l'église catholique ait été opposée aux idées de Copernic. C'est seulement soixante ans après la mort de Copernic, que 1'ég1ise condamna son livre, A la suite du procès de Galilée. C'est que Copernic avait eu soin de présenter ses propositions comme des hypothèses et non pas comme des certitudes, ce que fit Galilée. A 1'époque de Copernic et de Galilée, il était tout aussi impossible de démontrer la vérité, aussi bien des théories de Ptolémée que de celles de Copernic. La rotation de la terre ne fut démontrée qu'au milieu du XVIIème siècle et confirmée plus tard par de nombreuses observations et mesures.

Edit - History - Print - Recent Changes - Search
Page last modified on March 16, 2013, at 07:36 AM