Evart, Michigan, 4 Mai 1919

Cher ami,

Je suis sur que tu me pardonnera mon retard, que je ne t'ais pas écrit plus tôt, mais j'ai été si occupé que j'ai négligé ma correspondance.

L'école est un endroit laborieux pendant le printemps, et j'ai trois candidats au huitième grade qui seront diplomés en Juin s'ils passent avec succès l'examen du conté.

Hier je suis allé à Evart. Il a plu pendant presque toute la route, et nous avons neuf miles trois quarts à faire. J'ai vu Elga Robinson à Evart. Elle avait l'air bien et disait du bien de toi.

J'aurais voulu voyager comme tu l'as fait, et certains jours j'espère faire un peu d'exploration. Pour l'instant je ne suis pas allé à plus de cent soixante dix miles de chez moi.

L'été dernier, ma mère, trois de mes soeurs, un neveu de cinq ans et moi avons campé pendant une semaine près d'un lac à quelques miles d'ici. Nous avons passé un bon moment.

Je sais ramer et pagayer sur un bateau et un peu nager, mais je n'ai jamais été très accompli dans ce dernier art, je suppose que je ne pratique pas assez.

La saison de la truite a ouvert le premier Mai et comme nous vivons à la jonction de deux torrents à truites, il est assez excitant de regarder les pécheurs. Ce matin, une voiture est venue avec trois jeunes gens. Ils sont venus la nuit dernière et ont dormi à l'arrière de la voiture. c'est une sorte de camionette de livraison. Deux des garçons étaient des soldats et avaient des bonnets "d'outremer".

Il pleuvait, aussi nous ne sommes pas allé à l'église ce matin. J'espère que nous pourrons y aller cette nuit car il doit y avoir un service patriotique.

Le 30 Juin, je dois aller à Mt Pleasant pour suivre un cours à l'Ecole Normale d'Etat pour renouveler mon certificat d'enseignement. J'aime l'école. Je préfère ca à enseigner.

Un de mes cousins qui a été outremer est à New York. Je suis très très désireux qu'il vienne à la maison. Un autre cousin s'est marié à une française, à ce que l'on dit.

Je n'ai pas de frères, mais j'ai plusisurs cousins au service de l'Oncle Sam. Ils sont tous passé à travers sans problème, pour autant que je sache.

Ils n'ont pas tous été outremer. Mon beau frère à essayé de s'engager, mais le conseil de révision l'a rejeté car ses poumons sont mauvais. Ma soeur voulait le voir partir car elle trouvait qu'elle ne méritait pas plus que d'autres femmes de garder son mari. Cétait une juste cause et nous avions tous la volonté de faire des sacrifices pour elle. Le monde regarde l'Amérique comme la merveille de la guerre, mais en réalité ce sont la France et la Belgique qui méritent les honneurs.

11 Mai. Je n'ai pas fini ma lettre Dimanche dernier puis je suis retourné à l'école et je l'ai laissée à la maison, aussi je n'ai pu la finir pendant la semaine. Je vais essayer de la faire partir demain.

Pourrais-tu écrire ton nom ou le marquer de façon à montrer la prononciation ?

Les noms étrangers sont difficiles à prononcer pour les Américains car le son des lettres est différent du nôtre.

Ma soeur Gladys, qui enseigne à quarante miles d'ici, était à la maison ce week end. Papa l'a ramenée maintenant et Mère est allé visiter un ami qui est très malade.

Une autre soeur, Hazel, qui a travaillé à Alma, Michigan, est venue à la maison vendredi pour quelques semaines. Nous l'appelons toujours Billie.

Mon cousin, dont j'ai dit qu'il avait rejoint New York, est à la maison (Midland, Michigan).

Il arrive dès que l'école est finie, comme les filles sont à la maison. J'en suis très heureux.

Il y a plein de fleurs dans les bois, maintenant, des violettes bleues et jaunes, des racines-de-sang, coupes-de-beurre, lèvre-de-vache, garcons-et-filles, beautés-de-printemps, langues-de-vipères et lis sont en bourgeons. Peut-être que la plupart de ces fleurs vous sont inconnues. Les feuilles commencent juste à sortir et l'herbe est très verte. Beaucoup des oiseaux sont arrivés. J'ai vu quelques grands hérons bleus. Ce sont nos plus gros oiseaux et parmi les derniers à revenir du sud.

Quelle sorte de division politique est au juste la Mayenne ? Je l'ai trouvée ainsi que Laval sur une carte. L'état du Michigan est dicisé en quatre-vingt trois contés. Notre conté, Osceola, est un carré de vingt-quatre miles (environ quarante kilomètres) et il est divisé en seize communes, chacune contenant trente six miles carrés. Je vis dans la commune de Middle Branch à présent, mais ma maison est dans la comune de Sylvan.

Nous espérons déménager la-bas en Octobre. A cet endroit, nous vivons à un mile de l'eglise M.E. de Sylvan, des magasins, de l'école et de la halle aux grains.

Il y a plusieurs maisons dans le hameau, également.

Nous avons d'excellents voisins, et c'est un endroit agréable à vivre, juste à huit miles et demie de la ville, avec de bonnes routes de graviers et de pierres. Nous avons hâte d'y retourner.

L'année prochaine, je m'attends à enseigner à un mile et demie de la maison. Je resterai à la maison et j'irais à pieds à l'école.

Je n'ai pas de bonne photo récente, juste des instantanés pris au lac et dans les bois pendant les jeux. Elles sont trop petites et trop mauvaises pour être envoyées.

Tu dis que tu n'écris pas bien. Je pense que tu écris l'anglais remarquablement bien. Les européens disent que c'est une langue difficile à apprendre. J'espère pouvoir apprendre le Français. J'ai fait trois ans de Latin et un d'Allemand au lycée, mais bien sur, l'Allemand n'est pas en faveur aux Etats Unis maintenant. Le Français est la dernière mode. Un jour j'espère économiser assez pour m'inscrire à un cours de collège et reprendre quelques unes de ces études que j'aime tant.

Quand j'écris une lettre, j'en fait presque un livre, tant elle est longue.

Très sincèrement

Verar Van Wegen