Quelles étaient les relations de Serge avec l'Amérique ? A qui était adressée la lettre que j'ai dans mes archives ? Au ton de cette lettre, elle semble adressée à un français. S'agissait-il de Nicolas, l'ami intime de Serge ? Voici le texte de cette lettre ?

L'auteur de la lettre a été identifié

Le texte en anglais

La traduction en français

Evart, Mich, May 4,1919

Dear Friend:-

I am sure you will pardon my delay in not writing sooner, but I have been so busy that I have neglected my correspondence.

School is a busy place during the spring, and I have three eighth graders to be graduated in June if they successfully pass the county examination.

Yesterday I went to Evart. It rained nearly all the way, and we have nine and three quarters miles to drive. I saw Elga Robinson in Evart. He looked well and spoke well of you.

I should like to travel as you have, and some day I hope to do some exploring. So far, I have been only about one hundred seventy five miles from home.

Last summer my mother, three sisters, five-year-old nephew and myself camped for a week at a lake several miles from here. We had a jolly time.

I can row and paddle a boat, and swim a little but I never have become very accomplished in the last art. I guess I do not practice enough.

The trout season opened May 1, and as we live at the junction of two trout streams, it is quite exciting to watch the fishermen. This morning a car from Evart was here with three young men in it. They come last night and slept in the back part of the car. It is a sort of truck used for delivery. Two of the boys were soldiers and had "overseas" caps on.

It rained so we did not go to church this morning. I hope we can go to-night as we are to have a patriotic service.

June 30th I am going to Mt Pleasant to take a six weeks training course in the State Normal there to renew my teaching certificate. I do enjoy going to school. I like it better than teaching.

One of my cousins who has been overseas is in New York. I am very anxious to have him come home. Another cousin has married a French girl, so we heard.

I have no brothers, but had seven cousins in the service of Uncle Sam. They all came through safely, so far as I know.

All of them had not gone overseas. My brother-in-law tried to enlist but the examining board rejected him because his lungs are bad. My sister was willing to have him go, because she thought she was no better to give up his husband than others women were. It was a righteous cause and we where all willing to sacrifice for it. The world looks to America as the wonder of the war, but it is really France and Belgium who deserve the honors.

May 11th. I did not finish my letter last Sunday, and then went to school and left it at home so I couldn't finish it during the week. Ill try to get it started to morrow.

Could you write your name or mark it so it would show the pronunciation?

Foreign names are difficult for American to pronounce as the sounds of the letters are different from ours.

My sister Gladys, who teaches about fourteen miles from here, was home this week-end. Dad has taken her back now and Mother went along to visit a friend who is very ill.

Another sister, Hazel, who has been working in Alma, Michigan, came home Friday for a few weeks. We always call her Billie.

My cousin, whom I said had reached New York, is home (Midland, Michigan).

He is coming up as soon as school is out so we [?] girls will be at home. I am so glad.

Flowers are quite plentiful in the woods now, blue and yellow violets, blood-root, buttercups, cowslips, boys and girls, spring beauties, adder-tongues and lilies are in bud. Perhaps most of these flowers are unknown to you. The leaves are just coming out and the grass is very green. Many of the birds are here. I saw some of the large blue herons. They are our largest birds and among the last to come back from the south.

Just what sort of political division is Mayenne ? I found it and Laval on a map. It must compare in importance in the Republic with our state. The state of Michigan is divided into eighty-three counties. Our county, Osceola, is twenty-four miles square (about forty kilometers) and divided into sixteen townships, each containing thirty-six square miles. I live in Middle Branch townships at present but my own home is in Sylvan township.

We expect to move there in October. In that location we live a mile from Sylvan M.E. Church, store, school and gleaner hall.

There are several houses in the group, too.

We have excellent neighbors, and it is a fine place to live, only eight and one half miles from town with good gravel and stone roads. We are anxious to get back there.

Next year I expect to teach a mile and a half from home. I will stay at home and walk to school.

I have had no good picture taken lately, only snap shots taken at the lake and in the woods when I was playing. They are too small and poor to send.

You said you can not write well. I think that you write English remarkably well. Europeans say it is a hard language to learn. I wish I could learn French. I took three years of Latin and one of German while in high school, but of course German is not in favor in United States now. French is the latest style Some day I hope to save enough to take a college course and then I can take up some of the studies that I like so well.

When I write a letter I make it nearly like a book, it is so long.

Very sincerely,

Verar Van Wegen

Evart, Michigan, 4 Mai 1919

Cher ami,

Je suis sur que tu me pardonnera mon retard, que je ne t'ais pas écrit plus tôt, mais j'ai été si occupé que j'ai négligé ma correspondance.

L'école est un endroit laborieux pendant le printemps, et j'ai trois candidats au huitième grade qui seront diplomés en Juin s'ils passent avec succès l'examen du conté.

Hier je suis allé à Evart. Il a plu pendant presque toute la route, et nous avons neuf miles trois quarts à faire. J'ai vu Elga Robinson à Evart. Elle avait l'air bien et disait du bien de toi.

J'aurais voulu voyager comme tu l'as fait, et certains jours j'espère faire un peu d'exploration. Pour l'instant je ne suis pas allé à plus de cent soixante dix miles de chez moi.

L'été dernier, ma mère, trois de mes soeurs, un neveu de cinq ans et moi avons campé pendant une semaine près d'un lac à quelques miles d'ici. Nous avons passé un bon moment.

Je sais ramer et pagayer sur un bateau et un peu nager, mais je n'ai jamais été très accompli dans ce dernier art, je suppose que je ne pratique pas assez.

La saison de la truite a ouvert le premier Mai et comme nous vivons à la jonction de deux torrents à truites, il est assez excitant de regarder les pécheurs. Ce matin, une voiture est venue avec trois jeunes gens. Ils sont venus la nuit dernière et ont dormi à l'arrière de la voiture. c'est une sorte de camionette de livraison. Deux des garçons étaient des soldats et avaient des bonnets "d'outremer".

Il pleuvait, aussi nous ne sommes pas allé à l'église ce matin. J'espère que nous pourrons y aller cette nuit car il doit y avoir un service patriotique.

Le 30 Juin, je dois aller à Mt Pleasant pour suivre un cours à l'Ecole Normale d'Etat pour renouveler mon certificat d'enseignement. J'aime l'école. Je préfère ca à enseigner.

Un de mes cousins qui a été outremer est à New York. Je suis très très désireux qu'il vienne à la maison. Un autre cousin s'est marié à une française, à ce que l'on dit.

Je n'ai pas de frères, mais j'ai plusisurs cousins au service de l'Oncle Sam. Ils sont tous passé à travers sans problème, pour autant que je sache.

Ils n'ont pas tous été outremer. Mon beau frère à essayé de s'engager, mais le conseil de révision l'a rejeté car ses poumons sont mauvais. Ma soeur voulait le voir partir car elle trouvait qu'elle ne méritait pas plus que d'autres femmes de garder son mari. Cétait une juste cause et nous avions tous la volonté de faire des sacrifices pour elle. Le monde regarde l'Amérique comme la merveille de la guerre, mais en réalité ce sont la France et la Belgique qui méritent les honneurs.

11 Mai. Je n'ai pas fini ma lettre Dimanche dernier puis je suis retourné à l'école et je l'ai laissée à la maison, aussi je n'ai pu la finir pendant la semaine. Je vais essayer de la faire partir demain.

Pourrais-tu écrire ton nom ou le marquer de façon à montrer la prononciation ?

Les noms étrangers sont difficiles à prononcer pour les Américains car le son des lettres est différent du nôtre.

Ma soeur Gladys, qui enseigne à quarante miles d'ici, était à la maison ce week end. Papa l'a ramenée maintenant et Mère est allé visiter un ami qui est très malade.

Une autre soeur, Hazel, qui a travaillé à Alma, Michigan, est venue à la maison vendredi pour quelques semaines. Nous l'appelons toujours Billie.

Mon cousin, dont j'ai dit qu'il avait rejoint New York, est à la maison (Midland, Michigan).

Il arrive dès que l'école est finie, comme les filles sont à la maison. J'en suis très heureux.

Il y a plein de fleurs dans les bois, maintenant, des violettes bleues et jaunes, des racines-de-sang, coupes-de-beurre, lèvre-de-vache, garcons-et-filles, beautés-de-printemps, langues-de-vipères et lis sont en bourgeons. Peut-être que la plupart de ces fleurs vous sont inconnues. Les feuilles commencent juste à sortir et l'herbe est très verte. Beaucoup des oiseaux sont arrivés. J'ai vu quelques grands hérons bleus. Ce sont nos plus gros oiseaux et parmi les derniers à revenir du sud.

Quelle sorte de division politique est au juste la Mayenne ? Je l'ai trouvée ainsi que Laval sur une carte. L'état du Michigan est dicisé en quatre-vingt trois contés. Notre conté, Osceola, est un carré de vingt-quatre miles (environ quarante kilomètres) et il est divisé en seize communes, chacune contenant trente six miles carrés. Je vis dans la commune de Middle Branch à présent, mais ma maison est dans la comune de Sylvan.

Nous espérons déménager la-bas en Octobre. A cet endroit, nous vivons à un mile de l'eglise M.E. de Sylvan, des magasins, de l'école et de la halle aux grains.

Il y a plusieurs maisons dans le hameau, également.

Nous avons d'excellents voisins, et c'est un endroit agréable à vivre, juste à huit miles et demie de la ville, avec de bonnes routes de graviers et de pierres. Nous avons hâte d'y retourner.

L'année prochaine, je m'attends à enseigner à un mile et demie de la maison. Je resterai à la maison et j'irais à pieds à l'école.

Je n'ai pas de bonne photo récente, juste des instantanés pris au lac et dans les bois pendant les jeux. Elles sont trop petites et trop mauvaises pour être envoyées.

Tu dis que tu n'écris pas bien. Je pense que tu écris l'anglais remarquablement bien. Les européens disent que c'est une langue difficile à apprendre. J'espère pouvoir apprendre le Français. J'ai fait trois ans de Latin et un d'Allemand au lycée, mais bien sur, l'Allemand n'est pas en faveur aux Etats Unis maintenant. Le Français est la dernière mode. Un jour j'espère économiser assez pour m'inscrire à un cours de collège et reprendre quelques unes de ces études que j'aime tant.

Quand j'écris une lettre, j'en fait presque un livre, tant elle est longue.

Très sincèrement

Verar Van Wegen