Je n'ai pas vraiment de solution, mais j'expose ici la problèmatique, ce que je fais et j'espère des conseils ou des solutions :-).

http://dodin.org/frsv/index.php?n=Main.Magix-synchroniserDeuxPistesVideo

Problème à résoudre:

Enregistrer des musiciens et des chanteurs, de façon que sur les gros plans le son et le mouvement des lèvres (ou celui des doigts sur la guitare) soit parfaitement synchrone.

Solution "cheap"

Un camescope enregistre le son de façon parfaitement synchrone. Le son "direct", celui du micro du camescope est donc parfait sur le plan de la synchro.

Par contre il est souvent inaudible, parfois c'est de la bouillie, du fait des échos sur les murs, de la saturation due au niveau trop fort ou au bruit de la salle. La position idéale pour avoir de bonnes images n'est jamais, non plus, la position idéale pour enregistrer le son.

Il devient donc vite nécessaire d'avoir un meilleur son, la console de mixage est faite pour ca. Dans le meilleur des cas, on vous fournira (on=les musiciens) une sortie sur une ligne d'effet horizontale (console analogique) qui vous permettra de faire votre propre mixage du travail des musiciens. Sinon une simple prise sur la facade serait déjà pas mal. Au pire, on peut demander au technicien d'enregistrer le concert sur minidisk ou cd, mais une fois sur deux il va oublier de le faire ou gâcher le travail (ce n'est pas sa préoccupation principale).

Un bon micro, placé juste devant la console (à coté du micro du sonomètre), donne aussi un très bon son en extérieur.

Solution simple mais coûteuse

Utiliser un ear monitor, branché comme pour le son ci-dessus (dons sur une console, facade ou retours, avec les réglages ad-hoc). à la place des écouteurs on branche le camescope et on enregistre le son avec. On a directement le son synchrone.

Un "ear monitor", c'est le symétrique d'un micro sans fil. Ca permet aux chanteurs et musiciens d'avoir dans un écouteur d'oreille leur "retour", c'est à dire le son qui leur permet d'être synchro avec leurs partenaires.

On en trouve à partir de 200 euros, mais il faut aller à 500 euros pour un matériel utilisable sans parasiter ceux des musiciens... c'est chaud (les modèles bon marché, nombreux, sont tout simplement inutilisables s'ils ne sont pas seuls dans le voisinage).

Solution un peu moins coûteuse

Un camescope DV coute aujourdhui environ 200 euros (mars 2008) et il enregistre le son en qualité CD. Il suffit d'avoir soin de prendre un modèle pourvu d'une entrée micro et de le mettre près de la console. Il vous permettra déjà d'avoir une vue de face globale de l'action ce qui est déjà très bien (sauf, si comme au Malysia à Val Thorens, trois piliers séparent la console de la scène!).

Il faut alors brancher le camescope sur la console. Je n'ai toujours pas résolu ce problème. Comme on ne maitrise déjà pas vraiment la connection (le technicien est déjà bien gentil de vous accepter), la sortie est généralement au niveau ligne (à la louche autour de 1V), beaucoup trop fort pour une entrée micro bas de gamme. Il faut donc un aténuateur, ca doit pouvoir se trouver.

J'ai posé la question ici:

Shéma d'aténuateur

Mon fonctionnement actuel

Je tourne avec le camescope et j'enregistre avec la console + cd ou minidisk ou zoom H2, je synchronise à la main.

C'est un boulot énorme. exemple de résultat

Enorme car, forcément, la video n'est pas d'une seule pièce (il y a des coupures, des manques), donc il faut synchroniser séparément tous les clips conservés.

Ceci dit, j'essaie quand même de faire d'abord la synchro sur les morceaux de film les plus longs possibles.

Il faut déjà qu'il n'y ai eu aucune perte d'image à la recopie sur l'ordinateur. Les "manques" ne se remarquent pas à l'oeil sauf s'ils sont très importants, le film a l'air de passer en accéléré), mais déjà le son d'origine n'est plus synchro (il manque des images, mais pas de son), du coup plus on va plus l'image est en retard sur le son. C'est ce phénomène, fréquent il y a 3 ou 4 ans, vue la puissance du matériel trop juste, qui m'a obligé à faire mes premières sync manuelles.

Ensuite il faut repérer une zone ou le son est typique. Un bon larsen est idéal! Si le son direct (celui du camescope) est audible, sa "courbe" (l'espèce de sinusoide) sera caractéristique à la fois sur le son direct et sur le son console collé sur une piste voisine. S'aligner sur un "pic" est alors très facile.

Avec un peu de chance, le son restera synchrone pendant quelques temps.

Certains logiciels coupent la prise à chaque coupure de time code (DV), ce qui correspond exactement aux ruptures de synchro - par exemple dvgrab sous Linux, c'est extrèmement commode.

D'autres coupent les scènes de cette façon. Certains (studio de Pinnacle) ont une représentation de la sinusoide si petite qu'elle est inutilisable.

Mais il n'y a souvent aucune scène avec un clap. Il faut alors chercher les transitions vocales (début de refrain) visibles en gros plan et les repérer sur la sinusoide. Quand la séquence est courte, il est parfois difficile de savoir de quel refrain il s'agit (il y en a plusieurs identiques dans une chanson).

On ne voit parfois jamais une bouche en gros plan, mais si la synchro n'est pas bonne, l'aspect de la video est pourrie, on voit bien que les artistes et le public ne sont pas en rythme avec la musique. Il faut alors décaler l'image et le son de quelques images en avant ou en arrière pour essayer de retrouver la synchro. Quand on la trouve, c'est souvent évident, mais savoir si on est 5 images trop tôt ou trop tard peut prendre très longtemps...

Quand à synchroniser un gros plan de guitare, je ne sais pas le faire.