Je voudrais noter ici quelques idées sur la façon de gérer les sauvegardes de son ordinateur

On this page... (hide)

  1.   1.  Situation
  2.   2.  Les risques
    1.   2.1  Risques impondérables
    2.   2.2  Les risques prévisibles
    3.   2.3  Le risques aléatoires
  3.   3.  Principe d'une sauvegarde efficace
    1.   3.1  Les contraintes
    2.   3.2  Les conséquences
  4.   4.  Pratique
    1.   4.1  Sauvegarde proprement dite
    2.   4.2  Archives

1.  Situation

Je connais surtout, bien sûr, ma propre situation, c'est donc elle que je vais décrire ici. Adaptez à la vôtre :-).

Je dispose de plusieurs ordinateurs. Je pratique la photo et la video. Je gère aussi un bon nombre de projets sans rapport entre eux à part ma présence.

J'ai régulièrement sur mon disque dur des fichiers très volumineux. Certains doivent être sauvegardés (disques virtuels), d'autres non (images de cd/dvd en version alpha/beta). Certain fichiers sont très gros (plus de 10Go, donc plus gros qu'un dvd).

Je suis une personne, pas une société, je n'ai pas à sauvegarder les fichiers de gens que je connais à peine. Mon budget est (relativement) limité.

J'ai différents types de fichiers à sauvegarder. Les documents que j'écris moi-même - que je peux au besoin refaire en cas d'effacement, des fichiers téléchargés que je dois pouvoir télécharger à nouveau, et les photos et videos que je n'ai pas la possibilité de recommencer. En pratique ce sont ces fichiers, d'une valeur commerciale nulle mais d'une grande valeur sentimentale que je veux conserver en priorité. Plus les fichiers sont anciens, plus ils ont de valeur.

2.  Les risques

Quels risques courrent vos fichiers? pourquoi faire une sauvegarde?

2.1  Risques impondérables

Tout fichier est inscrit sur un support, CD, DVD, disque dur clé USB...

Aucun support informatique n'est fiable. Chacun de ces supports peut cesser de fonctionner du jour au lendemain sans aucun avertissement et à tout moment.

L'âge du support n'a rien à faire dans la question, même si le risque de panne augmente avec l'ancienneté. Si vous revenez de voyage lointain et que vous faites tomber votre camescope à disque dur à l'eau, tous vos fichiers sont perdus. Ils peuvent être perdus par malchance si vous tombez sur un disque défectueux. AUCUN support informatique n'est à l'abris.

J'ai évoqué l'eau. L'inondation - un arbre tombe sur votre toit et la pluie envahi votre bureau - votre lotissement est inondé par la mer... peut détruire toute votre informatique, papier, film et le reste compris.

Un incendie est encore plus évident comme cause de destruction, même s'il est limité à votre bureau.

2.2  Les risques prévisibles

Tous les supports vieillissent. Non seulement ils peuvent tomber en panne pour des raisons statistiques, mais ils s'usent. Les supports "mobiles" (CD, DVD) vieillissent sans raison... certains CD écrits hier ne se lisent pas aujourd'hui, d'autres durent des années... mais après 5 ou 10 ans, les supports en état de marche se raréfient.

Aurez-vous dans 10 ans un lecteur pour votre support? On peut penser que dans 10 ou 20 ans on sera encore en mesure de lire un CD (si le support lui-même est bon), mais une cassette ZIP? une cassette DAT? Quel sera alors le prix de la récupération des données?

2.3  Le risques aléatoires

Le risque aléatoire est celui qu'on peut envisager, mais qui est parfois inimaginable.

C'est le petit enfant qui vient jouer avec vos disquettes et... qui est tellement excité qu'il en pisse dessus (vécu), le nettoyage de fichiers qui efface l'archive au lieu d'effacer le répertoire de brouillon, le script mal fait qui efface à la fois l'original et la sauvegarde...

En gros l'erreur ou la malveillance d'un intervenant.

3.  Principe d'une sauvegarde efficace

3.1  Les contraintes

  • Les fichiers sauvegardés doivent être facile à restaurer. C'est une évidence, mais rarement prise en compte;
  • Mes sauvegardes sont en grande partie aussi des archives, c'est à dire des fichiers à conserver pour une longue période de temps;
  • Je ne sais pas avec quel système informatique ils auront à être lus (Windows, Linux, Mac, quel nouveau système dans 20 ans?).

3.2  Les conséquences

  • Dans la mesure du possible, j'évite les "archives" (fichiers zip ou tar). Lire dans ces fichiers est extrèmement long quand ils sont plus gros que la mémoire vive disponible - un format d'archive banal aujourd'hui peut être oublié dans quelques années;
  • J'utilise des formats de fichiers et des systèmes de fichiers génériques;
  • J'utilise une multitude de supports de sauvegarde. CD, DVD, maintenant Blu-ray, disques durs... nous verrons plus bas avantages et inconvénients des différents support. L'essentiel est la diversité.

4.  Pratique

4.1  Sauvegarde proprement dite

Sauvegarder revient à mettre à l'abris le travail de la journée (ou de l'heure passée). A l'époque ou j'étais actif, je copiais tous les fichiers (texte des cours et des TP) sur une disquette jointe au document papier. Aujourd'hui la plupart de mon travail (comme le présent document) n'a qu'une importance relative (si je le perd, tant pis) et se trouve sur un support lointain (le disque dur de mon site web). Je le sauvegarde donc "régulièrement", ce qui, justement, signifie que c'est fréquent mais laissé à l'appréciation du moment.

Aujourd'hui il est simple d'avoir une clé USB et d'y copier le travail de la journée. On la met dans sa poche jusqu'au lendemain... Quand ce travail sera archivé, on pourra effacer la clé.

Il est simple aussi d'avoir une carte de grande capacité dans son appareil photo et de ne pas effacer les photos anciennes tant qu'il reste de la place.

4.2  Archives

Le principe est donc d'utiliser des supports différents situés dans des lieux diférents.

Copiez vos photos sur DVD et faites des copies pour vos enfants, vos parents... elles seront toujours disponibles par la suite.

Copiez vos fichiers sur disques durs. En 2010 c'est le moins cher. Un disque dur d'un téra octet (To - 1000 Gigas) coute moins de cent euros. Il en faut deux... un chez vous et un ailleurs (dans votre casier au boulot, chez un ami, chez un parent, dans un coffre à la banque...). De temps en temps vous ferez un échange de disque: le disque chez vous ira dans l'autre lieu et réciproquement.

Il s'agit bien d'archives, c'est à dire de disques que vous n'utiliserez que pour faire des copies de sauvegarde, pas pour travailler tous les jours. Vous aurez donc en général 4 copies de vos fichiers usuels, 3 pour les fichiers plus anciens:

  • une copie de travail sur votre disque dur courant;
  • une copie sur un support amovible (CD, DVD, Blu-ray)
  • une copie sur votre disque d'archive
  • une copie sur le disque lointain

Archiver sur le WEB est commode et sûr, mais tant que l'ADSL sera limité à 1Mb dans le sens de la montée, ce ne sera pas pratique. Ca reste cher.

Enfin il faut être conscient que les archives anciennes doivent être copiées sur un support récent: copiez vos CD sur DVD, maintenant vos DVD sur Blu-ray, copiez votre disque dur de 100Go sur le nouveau d'Un To... et gardez les anciennes copies aussi longtemps que possible, qui sait si le nouveau support sera fiable?