Avec l'approche de l'openSUSE 11.3, il est sans doute utile de documenter un peu la façon de faire une mise à jour, donc de passer de 11.2 à 11.3.

Je n'ai pas encore testé la 11.3, mais elle est normalement prévue pour pouvoir être mise à jour directement depuis une 11.2.

Personnellement, je trouve ça très dangereux et je préfère éviter.

La vrai solution est la suivante:

  • prévoir dès le départ (installation du disque dur) deux partitions, pour deux distributions Linux - 20 Go suffisent largement;
  • conserver ses données sur une partition indépendante des distributions (j'utilise /local/data);
  • alterner les installations: 11.1 sur une partition, 11.2 sur l'autre, 11.3 sur la 11.1 (qui sera effacée);
  • dans ce cas il ne faut pas utiliser de /home séparé. Il n'y aura presque rien sur le home, de toute façon.

De cette façon, il est très facile de faire la nouvelle installation et de passer de l'ancienne à la nouvelle (multi boot) chaque fois que nécessaire. Il est aussi très facile de récupérer au besoin les fichiers de config de l'ancienne partition.

J'ai, un temps, fait des liens vers ces fichiers, mais c'est dangereux car on finit par oublier que ce sont des liens et un jour on efface l'ancienne install...

Je recopie essentiellement .thunderbird et .mozilla qui contiennent les données de mozilla Thunderbird et Firefox. Je ne recopie pas .kde4, il y a tellement de changement d'une version à l'autre que je préfère éviter les "scories".

Penser que, quand même, le nouveau boot va être dirigé par la nouvelle install (et c'est ce qui doit être), bien vérifier, au besoin en corrigeant à la main, que tous les systèmes utiles peuvent être démarrés - j'ai eu jusqu'à 3/4 distributions linux plus XP et Vista.

La situation peut être délicate si vous avez plusieurs disques sata (leur ordre est parfois instable). Débrancher les disques USB avant toute install est une bonne idée.