Question posée sur frpn par jack Crow, réponses par e-pok, nikojorj, Dave, Jean-Pierre Roche, Mike, Jean-Claude Ghislain, Bour-Brown, Pierre Pallier, Stephan Peccini, Mic mac, jdd et d'autres sans doute...

Réponse en anglais

Autre réponse en français

Noter que les cartes dites rapides fin 2005 sont en baisse de prix, une Dane-elec X de 1Gb coûtant 60 eruros environ en promo au carrefour. La mémoire de l'appareil a une grande importance dans sa réactivité, ainsi que la taille choisie pour le fichier sauvegardé.

La question initiale était posée pour le Canon 350D qui est capable de sauvegarder une série d'une vingtaine de jpeg fin en mémoire (avant d'écrire sur la cf, donc), quelques raw+jpeg seulement et beaucoup des autres format.

On peut lire :

 moi, c'est quasiment tout le temps, et c'est l'un des gros défauts
 que je trouve à mon 300D.
 Prendre une rafale de clichés puis patienter 30 secondes : super :(
 Pendant ce temps-là, les sujets ont le temps d'aller voir ailleurs
 s'ils y sont ou de changer complètement d'expression et d'humeur. 

et le fil a continué sur le sujet des rafales A quoi sert le mode rafale.

Le problème c'est que le blocage se produit même en l'absence de rafale, dès que les vues se succèdent rapidement. Il est comparable à la nécessité de changer de film en argentique.

Quand on prends des photos d'un bébé en gros plan il est rare qu'on veuille en faire un 50x70 (soit 5 fois la taille réelle). Il suffit donc de réduire un peu la qualité de l'image pour augmenter d'autant l'autonomie de l'appareil.

Disons, pour en rester à la technique, que la carte cf d'un numérique est à comparer avec un disque dur d'ordinateur. Elle est bien moins rapide que la RAM. Il y aura donc toujours un "bouchon" à ce niveau. Une carte plus rapide restera toujours trop lente. faire une vue de plus sur 15 n'est sans doute pas très intéressant.