En Février 2011 on m'a donné un microscope. Un modèle haut de gamme: binoculaire Leitz, éclairage sophistiqué. Il était hors d'usage, mais j'ai pû le réparer.

On this page... (hide)

  1.   1.  Les images
  2.   2.  La réparation
  3.   3.  Fonctionnement

1.  Les images

Ici démonté pour les besoins de la réparation
autres photos

2.  La réparation

En fait il y avait trois problèmes sans rapport entre eux.

  • l'ampoule était grillée. Ca a l'air idiot, il s'agit d'une ampoule type veilleuse d'automobile, mais en 6V, 10W. Il y a trente ans qu'il n'y a plus ni auto ni moto en 6V, du coup ces ampoules sont difficiles à trouver, en tout cas aucune chez les revendeurs de mon village. Heureusement pour moi, j'en avais une en stock! Ca sert de ne rien jeter :-)).
  • La fiche électrique est un modèle international de l'époque, soit une grosse fiche ronde, mais sans passage pour la fiche de terre inutilisée (et deux connections pour les prises allemandes). Il suffit d'ajouter un adaptateur, que tous les vieux qui ont connu les changements de normes possèdent (et qui se trouve encore partout) et c'est résolu.
  • Ce qui m'a donné le plus de mal, c'est que le guidage du mouvement vertical était bloqué. En fait une des billes avait explosé, transformée en tortillon de métal.
Il s'agit d'un guidage rectiligne à billes, de chaque coté du guidage deux jeux de trois billes d'environ 3mm de diamètre (je ne les ai pas mesurées). Les chemins de roulement sont juste des cylindres encastrés dans une rainure. Les billes sont séparées par une plaquette en laiton.
Qu'il manque une bille n'est pas un problème, s'il y a eu rupture c'est sans doute que quelqu'un a forcé un système mal lubrifié ou plein de poussière. Mais du coup le chariot était bloqué dans une position qui ne permettait pas le démontage. J'ai donc dû forcer les billes à glisser hors du logement après avoir amené le chariot en butée, ce qui était heureusement possible.
A ce moment, il a été possible de déplacer le chariot en face des vis de fixation et de tout démonter. Remonter après graissage ne fut pas une partie de plaisir mais pas non plus très difficile.

3.  Fonctionnement

Ce microscope possède donc une visée binoculaire. Chaque oculaire fait 10x. Il est possible (et même indispensable) de régler l'écartement et la mise au point de chaque oeil, pour l'utiliser sans lunettes. Le système binoculaire est mobile en rotation sur 360° et amovible très facilement sans outil.

Le microscope est muni de trois objectifs, 10x, 40x, et 100x, sur une tourelle de 4 emplacements.

La platine porte préparation est sophistiquée. Outre ce qu'il faut pour tenir la lamelle en verre, elle dispose d'un réglage micrométrique sur deux axes.

L'éclairage est focalisé avec un système lui aussi sophhistiqué: lentille large et lentille concentrée, diaphragme, éclairage avec transfo 220V/6V muni d'un rhéostat (mais pas d'interrupteur, curieusement il faut débrancher pour couper le courant). Il est possible d'orienter la lampe (le filament), il y a même un fusible.

L'ensemble est en fonte d'aluminium, assez lourd et donc très stable.