[http://susewiki.org/index.php?title=SUSE_FAQ Version anglaise]. La FAQ en français n'a pas pour vocation d'être une traduction de son homologue anglais. J'ai traduit quelques articles pour amorcer la pompe (et vous êtes libre d'en traduire d'autres), mais à vous de faire, maintenant :-) Jdd?

Pour l'instant, le meilleur endroit où vous puissiez trouver une Foire Aux Questions SuSE ailleurs qu'ici est [http://susefaq.sourceforge.net le site susefaq]. Malheureusement il est en anglais. Je ne sais pas s'il est possible de le traduire. De nouvelles questions et leur réponse peuvent être notés ici.

2DNYVa <a href="http://afrmibvzjokv.com/">afrmibvzjokv</a>, [url=http://lalqunwnflng.com/]lalqunwnflng[/url], [link=http://vuuekclsrnts.com/]vuuekclsrnts[/link], http://jsyzbhpklftc.com/

== RPMS ==

===Est-ce qu'un "src.rpm" recompilé marche mieux=== La question en entier est la suivante:<br> Si je télécharge un RPM source (srpm) de chez SuSE et que je le recompile sans changer le fichier de spécifications (spec), est-ce que je n'aurais pas un binaire identique à celui de SuSE ?

Il devrait y avoir quelques différences de date et d'environnement de construction qui peuvent provoquer quelques aléas, mais si il se compile avec succès ne sera-t-il pas en pratique le même RPM binaire ?

Réponse : Peut-être.

Les aléas peuvent être lourds. Par exemple, beaucoup de programmes détectent au moment de la compilation quel paquetages sont disponibles et compilent le support pour différentes choses selon ce qu'ils trouvent. Ainsi, par exemple, si vous n'avez pas libmpeg installée, vous pouvez compiler un xine qui ne peut pas jouer les mpegs (pas que ça compilerait sans ça, c'est juste une illustration).

Vous avez pû mettre à jour des librairies, par exemple libstdc++, auquel cas le rpm original pourrait ne pas fonctionner alors que la version recompilée fonctionnerait.

Et les scripts rpm par défaut ne vont pas nettoyer votre binaire, alors que tous les binaires SuSe le sont (Les versions avec le code de déboggage inclu sont sur le serveur ftp), Ainsi, ceux que vous aurez compilés peuvent re plusieurs ordres de grandeur plus gros si vous n'y prenez pas garde.

Et vous pouvez compiler pour une cible différente sans changer le fichier de spec, en passant le paramètre --target= à rpmbuild

Il y a aussi d'autres aspects

== Matériel ==

=== Problème de la souris sur Thinkpad R31 - SUSE-9.1 === La souris clignotte et se balade n'importe où et clique n'imorte où.

Réponse: Ajoutez i8042.nomux=1 aux paramètres de boot. Si vous ajoutez ces paramètres à l'installation, ils sont automatiquement ajoutés à GRUB (/boot/grub/menu.lst).

== KDE ==

=== Le décryptage des courriers ne marche pas avec Kmail et gpg === Je viens juste d'acheter la SuSE 9.3 et je fais une nouvelle installation. Tout s'est bien passé, sauf le décryptage des e-mailEverything has gone.

  • kgpg tourne et entièrement configuré (clés privée et publique importées, etc.)
  • kmail est configuré et je peux recevoir et expédier des mails.

Cependant, quand je reçois un courrier crypté, Kmail dit que la passphrase est mauvaise, mais ne fait pas de demande. Kmail sait tester les signatures des mails, mais seulement si elles ne sont pas cryptées.

Kmail demande bien ma passphrase quand j'envoie des mails cryptés.

Je trouve ça très frustrant. J'ai fait une mise à jour depuis une SuSE 9.1 ou la configuration de gpg avec Kmail a pris deux minutes ! J'ai parcouru le web et j'ai trouvé des choses à essayer (comme lancer gpg-agent ?) mais rien ne marche.

Réponse: Avant de lancer kgpg ou kmail, créez le fichier

 ~/.kde/env/gpg-agent-startup

contenant

 #!/bin/sh
 eval "$(gpg-agent --daemon)"

J'ai dû créer le répertoire "env". Une fois le fichier sauvé et rendu exécutable, j'ai relancé X.

Ensuite j'ai configuré Kmail et Kgpg normalementl. Tous les fichiers cryptés fonctionnent bien.

== Installation ==

=== Comment cacher les options montrées à l'invite de démarrage ===

Réponse : Dans GRUB, mettre les options avant le mot clé GRUB showopts dans le fichier /boot/grub/menu.lst.

Un exemple de ligne GRUB montrant les options à l'invite de démarrage :

 kernel (hd0,10)/boot/vmlinuz root=/dev/hda11 showopts ide=nodma apm=off  vga=normal noresume selinux=0 barrier=off nosmp noapic maxcpus=0  3

Les options ne seront pas montrées si le mot clé showopts est déplaçé à la fin de la ligns :

 kernel (hd0,10)/boot/vmlinuz root=/dev/hda11 ide=nodma apm=off  vga=normal noresume selinux=0 barrier=off nosmp noapic maxcpus=0  3 showopts

ndt: question stupide du traducteur, pourquoi ne pas simplement supprimer ce mot clé?

[http://www.informit.com/articles/article.asp?p=401140&rl=1 voir aussi ici (mais en anglais)].

=== Comment transférer mes données sur une autre machine ? ===

Comment transférer mes données mysql sur une autre machine, quand le système hôte est cassé ?

Réponse: Si vous avez accès à l'ancienne machine, utilisez mysqldump pour récupérer la base de données et musqlrestore pour l'installer sur la nouvelle machine.

Si vous n'avez plus cet accès, installez et montez le disque sur la nouvelle machine. Installez mysql et configurez la avec les mots de passe, etc. Stoppez le démon et déplacez le fichier db de l'ancien disque (/var/lib/mysql) vers le nouveau. Vous devez être root et changer la propriété du fichier vers mysql.

 chown mysql.mysql mydbfile

Redémarrez mysql, accédez au fichier par la console et ajustez les permissions à volonté.

Vous pouvez lire la doc à

 /usr/share/doc/packages/mysql
 /usr/share/doc/packages/mysql-administrator.

Une autre option est la suivante :

Il y a la bonne méthode et il y a la méthode rapide et sale. Cette dernière n'a jamais échoué pour moi, mais utilisez-là à vos pripres risques.

Sur le vieux serveur ou le vieux disque :

 cd /var/lib
 tar cfj mysqldb.tar.bz2 mysql

Copiez mysqldb.tar.bz2 sur le nouveau serveur.

Sur le nouveau serveur :

 cd /var/lib
 tar xfj mysqldb.tar.bz2

=== Comment incorporer memtest dans GRUB ===

Réponse: installez le paquet memtest86 avec, yast etc. Il faut alors donner l'emplacement de memtest et le nom du fichier. Un exemple de /boot/grub/menu.lst est :

 title memtest86 
     kernel (hd0,6)/boot/memtest.bin 

The (hd0,6) differs per installation.

Notez que memtest est livré avec une image de disquette, le lancer depuis une disquette est très commode, si la RAM a un problème, l'appareil peut ne même pas bouter.