J'ai installé une attache de remorque sur ma C4 Picasso de Juillet 2007. Ca a été très pénible, alors que ca aurait dû être très facile, avec les remarques faites ici vous pourrez éviter les difficultés. La partie électrique n'a pas été simple non plus. L'opération me revient à 150 euros environ, chez Norauto elle m'aurait coûté 400 euros, à vous de voir si la différence de prix vaut la peine :-).

On this page... (hide)

  1.   1.  Achat
  2.   2.  Installation
    1.   2.1  Remarques
    2.   2.2  Préparation
    3.   2.3  Montage
  3.   3.  La règlementation
  4.   4.  Montage électrique
    1.   4.1  Relai
    2.   4.2  Alimentation haut ampérage
    3.   4.3  Démontage de la garniture
    4.   4.4  Passer le fil venant de l'attache
    5.   4.5  Repérage des fils
    6.   4.6  A droite
    7.   4.7  A gauche
    8.   4.8  Dessous
    9.   4.9  Résultat avant remontage
    10.   4.10  Conclusion

1.  Achat

J'ai acheté l'attache de remorque ici:

http://attelage.jaccroche.com/91-attelage-fixe-pour-citroen-c4-picasso.html

Prix très bas et produit satisfaisant. Notez que ma voiture ne semble pas multiplexée (si j'enlève une ampoule, elle ne dit rien), je n'ai donc pas acheté de relai spécial, mais à la date ou j'écris, je n'ai pas encore connecté le système électrique. Finalement j'ai quand même acheté le relai (voir plus bas).

Voilà ce que j'ai reçu:

Par contre, la notice est en dessous de tout, les dessins ne correspondent qu'au modèle de voiture qui n'est pas le mien, certaines photos sont à l'envers... Mais globalement c'est assez évident et il ne manque rien.

Notez que de jour et avec une petite remorque on a pas besoin d'électricité

2.  Installation

2.1  Remarques

Disons pour commencer que l'installation ne nécessite pas de démonter le pare-choc arrière, contrairement à ce qu'on voit ici ou là. Par contre l'accès aux 2x2 vis arrière est très petit, ma clé dynamométrique n'y passe pas.

Ce n'est pas bien grave. Le couple de serrage des boulons est très fort, mais il s'agit de boulons en acier 8.8, très dur, que vous n'avez aucune chance de casser. Donc le bon couple de serrage est: à fond avec les outils normaux (n'allez pas rajouter de levier, c'est inutile). Une clé plate est un peu juste, mais pas si mal, de toutes façon il faudra en passer par là, l'idéal est une clé (de 17) à œil. Elles sont souvent un peu plus longues que les autres et ont une meilleure prise en main.

J'ai pu vérifier sur les écrous accessibles que ma clé dynamométrique (longueur d'environ 50 cm) clique pour à peine plus de serrage que ce que je fais à la main.

2.2  Préparation

J'ai monté la c4 sur deux rampes en acier, avec deux planches pour bloquer les roues devant et deux chandelles de sécurité. Une couverture par terre et on peut travailler.

2.3  Montage

Les attelages se montent sur des attaches prévues d'origine par Citroën. Il y a au moins deux modèles de C4 Picasso 2007, certaines ont trois gougeons verticaux sous la voiture (de chaque coté), pour la fixation de l'attache, et l'attache a trois trous en prévision.

Mais d'autres, dont la mienne, n'ont que deux vis. C'est bien suffisant, ces vis ne servent pas à grand chose.

Les deux dernières images viennent d'une doc Citroën, les deux premières sont de ma voiture.

On voit sur la première photo un tuyau en caoutchouc bloqué sur un support. Il s'agit du trop plein du bouchon de remplissage de gazole, il faut supprimer le support (il se dévisse) et fixer plus tard le tuyau avec un collier en rilsan sur l'attache.

Les fixations les plus importantes sont celles qui sont à l'arrière, cachées par le pare-chocs. Pour y accéder facilement il faut enlever trois vis (de chaque coté), l'une pour écarter une languette de renfort du pare-chocs, les deux autres pour écarter un pare boue en plastique qu'il faut dégager du chemin.

Il y a deux vis existantes qui, dans notre cas doivent être démontées et conservées pour un autre usage, notre attache utilise d'autres vis, plus longues. Si vous savez démonter le pare-chocs et que vous trouvez ca facile, faites-le, vous serez plus à l'aise, mais c'est facultatif.

Le Kit fournit deux cales pour compenser la différence de position des vis, pensez à les placer en même temps que la vis (vis coté extérieur de la voiture).

La pièce essentielle est la suivante:

essayez de la repérer sur la première photo, il y en a deux symétriques. Les miennes ont demandé quelques dixièmes de millimètres de retouche, les trous auraient pu être à peine plus gros.

Le plus important est de bien rentrer les vis arrière (fournies avec l'attache) dans leur filetage, pour pouvoir les visser le plus possible à la main. Pare-chocs en place, il faut ensuite les serrer par douzième de tour, à la clé plate puis à la clé à oeil. Avant de les serrer, entrez bien la pièce de l'attache dans les goujons avant, au besoin avec un marteau... Poser un écrou provisoire permet d'éviter qu'ils ne tombent.

Poser ces pièces est le plus pénible. Si on a pas bien mis en place les vis arrière, on peut s'apercevoir après une demi-heure d'efforts qu'on visse dans le vide...

Le reste est évident. La principale difficulté vient du poids de l'attache: près de 10kg au total, la barre transversale est lourde (et solide :-)).

Le kit fournit des cales d'épaisseur à utiliser au besoin à l'extrémité de la barre transversale. Il est particulièrement pénible de placer ces cales. Il y en a 4 dans le kit, je n'en ai placé que deux.

Les pièces sont très épaisses, donc très rigides, si on ne cale pas bien le serrage des vis va créer des contraintes dans la structure.

3.  La règlementation

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006177087&cidTexte=LEGITEXT000006074228 article R313 du code de la route

4.  Montage électrique

Ce qu'on trouve sur le net n'est pas exact, ou en tout cas, ne correspond pas à ma voiture.

Sur toutes ces voitures, tout est contrôlé par l'ordinateur de bord, ce qui est parfois déroutant. Quand il se met en erreur (fil coupé, par exemple), il faut attendre quelques minutes après la réparation, contact coupé, pour qu'il se réinitialise.

Ma voiture est une C4 Picasso de Juillet 2007, ce que je dis n'est valable que pour elle.

4.1  Relai

L'ordinateur de bord contrôle l'ampérage consommé par les ampoules, de façon à réagir au besoin. Brancher simplement celles de la remorque en parallèle risque de le perturber, d'où la nécessité de placer un relais. Mais il y a 7 fils, il faut donc (au moins) 7 relais... autant acheter un module prêt à l'usage. Actuellement (Septembre 2017), on trouve partout un modèle exprès appelé TEB7AS. Mon vendeur d'attelage le vends autour de 50 euros, je l'ai trouvé à moitié prix sur ebay...

La documentation est correcte, les longueurs de fils aussi...

4.2  Alimentation haut ampérage

Il peut être utile d'alimenter la remorque avec une alimentation supportant 15A. Pour cela, la voiture dispose d'un fil de gros diamètre allant de la batterie à l'aile arrière gauche. Ce fil est en place, mais sans le fusible ad hoc, qui est un modèle "mega" introuvable ou presque. J'ai donc choisi d'installer un porte fusible usuel avec un fusible 15A, vendu avec, pour 3 euros chez Norauto.

4.3  Démontage de la garniture

Pas trop difficile. Il faut déjà vider le coffre de tous ses tapis et de la boite kit crevaison. Avec une clé de 10, dévisser les trois écrous qui tiennent le seuil et l'enlever (il y a aussi des clips).

Les (grosses) vis torx qui tiennent la garniture sont situées là où se trouvent les anneaux de fixation des bagages. Il y en a trois de chaque coté. À gauche l'un est derrière la lampe de poche.

Les clips sont déblocables avec un tournevis, ils s'enlèvent et se remettent facilement sans les casser. Il y en a deux de chaque côté.

Il faudra vider de son isolant phonique le volume situé dans l'aile. A gauche on y trouvera trois fils volants, l'un est le blanc venant de la batterie, un violet également au + batterie (?) et un jaune pour le feu de position gauche. Les couleurs ne se voient pas bien sur la photo, le gros est le fil blanc relié au fusible 15A, les autres sont violet (+12V) et jaune (feu de position).

Les autres fils seront à couper dans ceux qui vont aux ampoules (stop, clignotant gauche).

4.4  Passer le fil venant de l'attache

Tout au fond de l'aile, après avoir retiré l'isolant, on voit un passage vers le bas (caoutchouc). Enlever le caoutchouc et le fendre en croix pour le passage du fil.

Sous la voiture, défaire (deux vis) la protection de l'aile qu'on avait déjà défaite pour l'attache, du coup on accède facilement au trou ouvert à l'instant. Passer le fil venant de l'attache par là puis remettre le caoutchouc pour éviter l'entrée d'eau et de poussière et la protection. Fixer le fil sur l'attache avec des colliers.

4.5  Repérage des fils

Il s'agit de repérer les fils allant vers (ou venant de) les feux arrière. Pour cela, démonter les feux gauche (le plastique noir est juste posé, tirer dessus pour voir deux vis torx). Enlever le connecteur puis retirer le porte-feux.

Attacher une ficelle au connecteur pour éviter qu'il ne tombe dans l'aile.

Bien regarder la couleur des fils sur la prise et leur cheminement autour des feux.

On vérifie bien que le jaune/vert est la masse, le marron le clignotant, le rose clair le feu de position, et deux fils jaune et rose foncé sont les stops (feux droits). A gauche, le jaune est le feu de position, le violet est le clignotant et le blanc le stop.

J'ai utilisé comme masse la vis de gauche de fixation du seuil de coffre, en bas.

Le boîtier relai sera installé côté gauche.

4.6  A droite

A droite, pas de fil précâblé. Bien repérer les fils et couper

Au début, j'ai voulu utiliser les prises rapides fournies avec les accessoires, mais mon deuxième essai a provoqué la coupure du fil avec interruption du circuit, par la suite j'ai donc préféré utiliser des dominos à vis courants de petite taille que je trouve plus sûrs. Évidemment il faut couper les fils...

Pour confirmer le repérage, une fois le fil coupé refaire un essai, si le feu en question ne s'allume plus c'est que le fil coupé est le bon.

Si la longueur est suffisante, il vaut mieux passer les trois fils (les deux morceaux résultant de la coupure et le fil supplémentaire) du même coté du domino en les faisant serrer par les deux vis.

Le relai et la prise n'ont qu'un seul fil pour les deux feux stop de la remorque, inutile de faire suivre le feu stop droit. Par contre il y a bien deux feux de position (pour qu'il en reste au moins un en cas de coupure d'un fil) et le clignotant, donc deux fils à renvoyer du coté gauche.

J'ai pour cela utilisé deux fils (un rouge et un noir) que j'ai fait passer sous le seuil de porte. Il est tout à fait possible que les fils du coté droit viennent du faisceau de gauche, mais faute de schéma je n'ai pas voulu m'en préoccuper.

4.7  A gauche

Repérer les fils, couper, domino, tester...

4.8  Dessous

Depuis deux ans, il faut un feu de brouillard sur la remorque. La C4 Picasso en a deux, dans le pare chocs, de chaque coté. Il faut donc aller chercher le fil sous la voiture et le faire remonter en suivant le fil venant de l'attache. Vu l'inconfort et le manque de place, j'ai utilisé une connexion rapide et ça a marché.

4.9  Résultat avant remontage

Pas de souci avec le relais.

Une vraie toile d'araignée. Vérifier que tout marche avec un contrôleur ou en branchant une remorque.

Remonter.

4.10  Conclusion

Au total prés de 6 heures de travail... sans compter les heures de réflexion. Un bon schéma électrique m'aurait bien fait gagner deux heures.

En fait il y a deux mois que j'ai commandé la "Revue Technique", mais celle que j'ai commandé sur Le Bon Coin n'est jamais arrivé et celle que j'ai acheté plein pot chez RTA ne sera livrée que Lundi prochain...