Une célèbre enseigne de bricolage, entre Arthur et son enchanteur, propose en prêt une « Malllette Diagnostic ». L’initiative est sympa et j’ai donc emprunté cette mallette près de chez moi.

En ce moment (Décembre 2013), ils ont trois mallettes et ne semblent pas avoir beaucoup de demande, en tout cas je n’ai pas eu à la retenir, je suis parti avec.

Il faut laisser un chèque de 300 euros de caution, et présenter une pièce d’identité. Théoriquement on la prends pour 48 heures, mais nous sommes mardi et ils m’ont dit que je pouvais la garder jusqu’à la fin de la semaine Vendredi).

Dans cette mallette, il y a une boussole, un mètre ruban de 8 mètres, un thermomètre laser, un multimètre à tout faire, un mesureur de puissance et deux tubes à essai avec des bandelettes pour mesurer la dureté de l’eau et son taux de chlore.

Il se trouve que je possède déjà la plupart de ces appareils, je vais donc pouvoir faire des comparaisons.

Il y a également un (deux identiques dans mon cas) manuels très bien faits.

Le diagnostic isolation est essentiellement basé sur des calculs. J’y ai passé l’après midi, et j’ai pu constater que mon calcul correspond très exactement à la dépense en kW indiquée sur ma facture EDF…

Le multimètre en mode température est à peu près inutilisable, car il a une énorme inertie thermique. Il faut le laisser au moins une heure dans une pièce pour que la température change. Le mien, bas de gamme acheté pour une bouchée de pain sur e-bay, ne fait pas vraiment mieux. A mon avis c’est la masse de la carcasse (plus épaisse et plus lourde pour l’appareil prêté) qui provoque l’inertie.

A vrai dire mon appareil perso, au moins sa notice, ne se « mouille » pas. La précision indiquée est de 3° plus 0.5% de l’échelle… autant dire un doigt mouillé… En fait, la correspondance de tous les thermomètres que j’ai chez moi (y compris celui-là), est en général inférieure à 1°, suffisante pour mes besoins.

Thermomètre laser. Celui de la mallette donne à peu près les mêmes résultats que celui du LIDL que j’ai. Ça donne une température immédiatement par mesure infra-rouge, le laser sert à viser, comme sur un fusil (et à amuser le chien ou le chat). Le résultat est virtuellement immédiat. C’est l’outil le plus utile pour vérifier s’il y a une zone froide dans une pièce (combles non chauffés, par exemple). C’est pourquoi je l’ai acheté, ce n‘est même pas cher..

Consommation électrique. Cet appareil est décevant: il faut le brancher entre le secteur et l’appareil à tester, autant dire que c’est particulièrement pénible. Au moins le mien, je peux le brancher et l’oublier et le vérifier si j’y pense. Celui de la mallette, je ne l’ai même pas sorti.

Qualité de l’isolation acoustique: Il faut utiliser le multimètre pour mesurer le bruit… mais il n’y a aucune source calibrée, la mesure ne sert donc à peu près à rien. Cependant l’appareil de la mallette donne une mesure stable en intérieur calme (et une valeur vraisemblable), ce qui n’est pas le cas du mien, qui ne marche que quand il y a du bruit.

La mesure du taux d’humidité est la même sur les deux appareils, celui de la mallette et le mien, chez moi, c’est sec :-).

Les tests de dureté et de chlore sont très simple, une bandelette à tremper dans l’eau. Pas du tout de chlore et une eau très peu dure sont des résultats auxquels je m’attendais.

Mesure de la lumière. Les deux appareils donnent sensiblement la même valeur et montrent que je préfère les lumières assez faibles, ce que je savais déjà.

En conséquence, il s’avère que les instruments de la mallette sont des instruments bas de gamme que l’on peut se procurer partout pour un total de moins de cent euros. Reste qu’elle est gratuite.

J’aurais quand même préféré payer quelques euros de plus pour disposer deux jours de matériel pro de bonne précision. Reste une initiative sympa pour ceux qui ne sont pas des habitués de la mesure.