Il y a longtemps que je ne lis plus Libération, qui n’est plus vraiment le journal militant qu’il a été. Mais j’ai un souvenir dont je suis fier, et qui aura peut-être de la valeur un jour :-).

Le quotidien Libération, « nouvelle formule » était très pauvre et cherchait du matériel, en particulier des stylos à encre de chine.

Il se trouve qu’à cette époque (vers 1974), j’étais jeune prof de Dessin Industriel et que j’avais reçu en spécimen plusieurs boites de ces stylos. J’en ai donc envoyé une à Libération et j’ai été tout étonné (mais très fier) de recevoir ce magnifique dessin dédicacé.

« Sorj » c’est Sorj Chalandon, je ne sais pas qui sont les autres.