Un garage sinon démontable (bien que soit son nom commercial), mais du moins temporaire.

Les "tire-fonds" dont je parle souvent sont des sortes de grosses vis à bois qui, dans notre cas, s'utilisent comme des clous, ils se plantent dans le sol au marteau. Le filetage les rends très solides et il suffit de dévisser pour les enlever au besoin. Pas cher sur internet.

On this page... (hide)

  1.   1.  Le problème à résoudre
  2.   2.  Le garage démontable
  3.   3.  Demande d'autorisation de travaux
  4.   4.  Précautions
  5.   5.  Réception et montage
  6.   6.  Détails
    1.   6.1  Extérieur
    2.   6.2  Intérieur
    3.   6.3  Renforts
  7.   7.  Améliorations
    1.   7.1  Installation électrique
    2.   7.2  Ouverture de porte
    3.   7.3  Renfort de porte
    4.   7.4  fixation centrale
    5.   7.5  Panneau arrière
  8.   8.  Résistance
    1.   8.1  Déchirure
    2.   8.2  Le chat??
  9.   9.  Réparation
  10. 10.  Mise en place de la bâche de réparation

1.  Le problème à résoudre

Comme beaucoup de gens mon garage est davantage un atelier. Par dessus le marché, la disposition de son ouverture rends son usage en garage malcommode.

J'en suis réduit depuis le début à faire ma mécanique automobile dehors, dans mon jardin. J'ai bien essayé de louer un emplacement dans un hangar avec eau et électricité, mais outre le coût important, son emplacement à 15 minutes en voiture a fait que je n'ai jamais trouvé le temps d'aller y travailler.

Mon premier essai a coïncidé avec l'achat d'une MG TF, une voiture avec une capote minimale, dont l'étanchéité limitée ne permettait pas de la faire coucher dehors. J'ai alors testé une tente Décathlon qui s'est trouvé avoir pile les dimensions voulues.

Mais cette tente n'a pas tenu un an, garantie deux ans elle m'a été remboursée, mais j'ai renoncé à la changer tous les 9 mois.

2.  Le garage démontable

On trouve des "garages démontables" assez facilement, même des versions gonflables pour véhicules de collection, mais mon jardin n'est pas extensible et si je veux y amener un véhicule, il n'y a qu'un emplacement, celui que j'ai choisi.

Cet emplacement lui-même n'est pas très grand et j'ai eu beaucoup de mal à trouver une "tente" semi rigide pas trop grande, la plupart de celles qu'on trouve font plus de 6 mètres de long, trop.

J'ai trouvé chez "Voussert" une tente de 3.7 x 4.9 m. Exactement les dimensions dont j'avais besoin, et en plus à un prix très bas (290 euros TTC + frais de livraison non négligeables en 2018). On va voir que ce produit est de qualité insuffisante et essayer de trouver des solutions.

3.  Demande d'autorisation de travaux

Ce garage démontable doit faire l'objet d'une autorisation de travaux en mairie. Cela c'est un peu compliqué dans mon cas ou la mairie a peu apprécié l'esthétique de la tente, même si j'avais bien précisé que l'installation était provisoire (trois ou 4 ans max).

Il semble cependant que la mairie n'ai pas le droit d'interdire le montage et le fait est que je 'nai pas reçu de réponse officielle en fin de délai et que j'ai donc été autorisé à faire l'installation.

On est sensé faire un affichage durant la durée des travaux, sauf que comme le montage se fait dans la journée, la question ne se pose pas vraiment.

4.  Précautions

Monter une tente dans la région du vent d'Autan n'est pas anodin, et on va voir que j'ai blindé la question. Ma tente bas de gamme était fixée par des tire-fonds de 20 cm. Ils ont parfaitement tenu. Ce garage démontable a d'abord été fixé par des tire-fonds de 60 cm. Comme j'ai trouvé qu'ils bougeaient un peu (très peu), j'y ai ajouté des fers à béton d'un mètre, rien ne bouge plus. Ces tiges sont reliées aux liens de fixation par des bouts de chaînes, ça non plus ne bougera pas.

5.  Réception et montage

Disons d'abord que dès la réception on a l'impression d'un produit de très bonne qualité. Les toiles ne sont pas munies d’œillets mais collées, pourquoi pas, mais du coup on ne peut utiliser que les fixations d'origine. Des piquets d'ancrage sont fournis, mais ne peuvent pas servir dans mon cas (sol trop dur). C'est quand même bien que tout soit fournit.

Sur l'ensemble, l'armature métallique me parait très bien conçue, en tout cas elle est assez facile à monter, même seul. Il suffit de suivre les instructions.

La toile principale est tenue par des barres horizontales passées dans l'ourlet collé et par des sangles à cliquet. Il y a une toile verticale à chaque extrémité, l'une étant la porte.

Par contre, aucune aération haute ni vasistas, du coup il fait très chaud à l'intérieur dès qu'il y a un peu de soleil, même en hiver. Il est toujours possible de relever la porte (deux fermetures éclair).

6.  Détails

6.1  Extérieur

Une fois monté, ça donne ça, vu de l'extérieur:

Vue des côtés extérieurs en cours de montage:

6.2  Intérieur

À l'intérieur, aux quatre coins, le poteau vertical se replie pour faire un pied qui possède un trou. J'ai ancré ces pieds à mes tire-fonds de 60 cm. Les sangles d'origine, pourvues de tendeurs à cliquets se fixent aussi à cet endroit.

Il y a trois poteaux intermédiaires que j'ai d'abord fixés au sol par des tire-fonds de 20 cm, puis j'ai rajouté un tire-fond de 60 cm au poteau central.

On voit sur les photos (floues, hélas) que toutes les barres sont vissées entre elles. Près d'un an après le montage, rien ne s'est dévissé, l'armature semble vraiment solide.

les toiles latérales se replient sur les piquets vers l'intérieur et sont tendues par une sangle, la toile principale est tenue par les tubes horizontaux inférieurs et se replie à chaque bout vers l'extérieur, là aussi avec des sangles. Ça aussi inspire confiance.

6.3  Renforts

Un défaut de conception est que le système n'est pas triangulé, du coup il est très souple d'avant en arrière et bouge avec le vent. Je n'avais pas non plus envie de laisser au boulonnage le soin de solidariser les poutres supérieures avec le sol, j'ai donc rajouté des sangles entre les barres horizontales supérieures et inférieures. J'ai aussi rajouté des sangles de triangulation. Ce système a très bien tenu a plusieurs très grosses tempêtes de vent d'Autan en cet hiver 2017-2018, parmis les plus fortes que j'ai vues dans la région.

J'ai quand même remarqué que pendant l'hiver, avec la pluie, le sol est devenu beaucoup plus meuble qu'au moment du montage et j'ai rajouté aux quatre coins des barres en fer à béton (trouvé à vil prix en longueurs d'un mètre au BricoMarché du coin). Un bout de chaîne serré avec un collier boulonné assure une fixation excellente. J'ai même dû acheter une masse pour les enfoncer :-). La chaîne est juste placée sous le collier et accrochée à un jeu de sangles supplémentaire.

Par acquis de conscience, j'ai même accroché l'armature à la maison proche d'à peine un mètre. Le lien est lâche, il a un double usage: s'assurer que si l'armature vient à s'envoler elle reste dans le jardin et supporter le fil électrique.

7.  Améliorations

7.1  Installation électrique

J'ai des mon arrivée dans cette maison installé une prise de courant à l'extérieur, par exemple pour la tondeuse. Elle n'est qu'à quelques mètres du garage démontable et j'ai donc tiré une rallonge entre cette prise et le garage. J'ai d'abord tiré une drisse (corde, mais c'est effectivement une ancienne drisse de foc d'un ancien bateau) et j'y ai suspendu une rallonge électrique dont le touret me donne 4 prises.

Comme on voit sur les photos, sur le touret est branché un disjoncteur différentiel de protection, toujours utile dans un environnement humide. De ce disjoncteur part une rallonge qui distribue l'électricité jusqu'au fond du garage, en particulier un éclairage à allumage automatique à diode, mais aussi de quoi charger des batteries ou alimenter un compresseur d'air.

7.2  Ouverture de porte

Il n'y a rien pour tenir la "porte" ouverte. Elles est juste fermée par deux fermetures éclair verticales. Par contre il y a bien deux œillets au dessus. J'ai acheté il y a longtemps, en Chine, des bracelet élastiques à boule. En en utilisant deux (de chaque côté), laissés là en permanence, il est facile d'attacher la porte en position haute. J'ai essayé d'installer une corde pour enrouler la porte automatiquement, mais ca n'a pas bien marché.

7.3  Renfort de porte

J'ai récupéré des piquets de petite tente en fibre (je ne saurais dire le nom exact), ceux qui tiennent ensemble par un élastique, et je les ai enfilés dans l'ourlet en bas des deux panneaux verticaux. Ça rends l'ouverture de la porte bien plus facile.

7.4  fixation centrale

près de 4 m de large, c'est beaucoup et avec le vent, aussi bien le panneau arrière que le panneau avant bougent beaucoup. Déjà le renfort inférieur réduit ces mouvements, mais j'ai aussi mis des colliers élastiques à boule qui permettent de tenir le bas de la porte. Faute d’œillets, j'ai dû faire un trou dans la bâche.

7.5  Panneau arrière

J'ai essayé de faire la même chose avec le panneau arrière avec des fixations à serrage, mais elles ne tiennent pas, j'ai donc fait un trou et passé un collier en rilsan (ca n'a pas besoin d'être ouvert).

Il se trouve que ce panneau est à environ 50 cm d'un grillage et avec le vent il va frotter, d'où la nécessité de la fixation.

Remarquer que le tire-fond de 20 cm ne tient pas, ce qui montre la force du vent, même à cet endroit.

8.  Résistance

8.1  Déchirure

L'ensemble a fort bien résisté aux tempêtes de l'hiver, mais venu le mois d'août, voilà ce que j'ai découvert:

J'ai immédiatement demandé un remplacement sous garantie, l'ensemble étant garanti jusqu'à fin Septembre. Le vendeur a atermoyé, demandant (parait-il) l'avis du fabricant américain. Finalement, fin octobre j'ai envoyé une lettre recommandée et j'ai finalement reçu une toile principale de remplacement. Cette toile est vendue environ 125 euros, je ne m'attendais pas à ce qu'elle tienne plus de deux ans, mais moins d'un an c'est décevant.

Heureusement que j'ai reçu le rechange car le premier novembre, j'ai découvert ça:

En attendant j'avais fait une réparation de fortune dans les angles avec du gaffer, sans grand espoir que ca tienne longtemps, mais début novembre ca tient encore. J'ai quand même commandé, en cas, de l'adhésif spécial réparation que je n'ai pas encore mis en oeuvre.

La nouvelle déchirure de novembre est bien plus difficile à réparer car ma située (sans parler de sa taille). j'ai quand même réussi à mettre du gaffer, mais uniquement par l'intérieur pour la partie la plus centrale, c'est à la fois très moche et pas du tout fiable.

8.2  Le chat??

Je me demande comment une déchirure a pu se faire à cet endroit et j'ai une hypothèse qui vaut ce qu'elle vaut, pas grand chose, mais pourquoi pas?

J'ai deux chats. Ils sont souvent sur le toit, car ils peuvent monter facilement par une glycine, par contre ils aiment nettement moins redescendre par là.

Or, il y a quelques années, j'avais une caravane rangée l'hiver contre la maison, et j'avais pu observer que mon chat de l'époque s'en servait pour descendre du toit: ça lui faisait une marche. Ca avait même abîmé la caravane, le toit avait plié sous le poids (et le choc).

Je me demande donc si un de mes chats n'aurait pas eu l'idée saugrenue de sauter sur le garage... Si c'est le cas, je ne le saurais jamais car vu qu'il est passé à travers il n'est pas près de recommencer :-).

9.  Réparation

J'ai étudié de près l'offre en toile sur Amazon. La toile d'origine est donnée pour 230 g/m², elle semble plus solide que les bâches de même poids, mais visiblement c'est uniquement visuel. Peut-être le soleil de cet été particulièrement chaud a-t-il été désastreux.

J'ai donc fait les choses suivantes:

  • j'ai commandé une bâche 5x6 m sur Amazon en 230 g/m², pour moins de 50 euros, je vais la mettre par dessus celle existante (celle qui est percée), on va voir combien de temps elle va tenir. Le début n'est pas trop bon, un œillet s'est arraché dès la mise en place:
  • Cet été ou à la plus proche période sèche si elle ne tient pas jusque là, j'enlèverai la toile abîmée et je mettrai la neuve que je viens de recevoir. Si la bâche d'Amazon a bien tenu, je mettrai sans doute soit la même soit une neuve, en protection, à ce prix il est possible de la changer tous les ans si nécessaire.
  • Ca me donnera la possibilité de réparer "à plat" l'ancienne bâche, si elle n'est pas complètement en lambeaux. Sinon je peux juste garder de quoi fermer le bas.
  • Si pendant tout ce temps (donc près de deux ans), l'armature métallique n'a pas faibli, et si j'ai toujours l'usage du "garage démontable", je commanderai une bâche de 650 g/m², donc modèle "camion", qui ne coûte qu'environ 170 euros, en mettant un peu plus je pourrais peut-être même la faire faire sur mesure, et elle devrait tenir très longtemps.

Wait and see :-).

10.  Mise en place de la bâche de réparation

Je ne suis pas trop content de ce que j'ai fait, même si ça devrait aller (trop de boulot pour refaire). Concrètement, j'aurais dû mettre la plus grande longueur (6m) dans le sens de la longueur du garage, les 10cm de plus qu'a la bâche dans l'autre sens (5m contre 4.90m) ne sont pas suffisant pour assurer un recouvrement.

Vue entre le garage et le mur.

J'ai passé une corde made in LIDL de 30 m dans tous les œillets, tout autour, j'ai repris cette corde dans des manilles sur les 6 point principaux de fixation du garage, les 4 coins et le centre des côtés.

Voilà le résultat. Il fait nettement plus sombre à l'intérieur

J'aurais certainement pu utiliser une corde plus fine, mais j'avais celle-là en stock.