Sur mon véhicule, il s'agit d'une clim automatique quadrizone. Vers les dix ans d'âge, la clim s'est mise à ne souffler que du froid côté conducteur... sans solution en Octobre 2018.

On this page... (hide)

  1.   1.  Problème et analyse
  2.   2.  Déshabillage coté droit
  3.   3.  Accès au servo-moteur
  4.   4.  Démontage du servo-moteur
  5.   5.  Moteur
  6.   6.  Étude électrique
  7.   7.  Les fusibles
  8.   8.  Reste à faire

1.  Problème et analyse

En ville on ne s'en rends pas compte, la voiture (noire) est chaude dès qu'elle a séjourné au soleil et le moteur n'a pas tellement le temps de chauffer. Qui plus est je m'en suis rendu compte au printemps et j'avais d'autre choses à faire plus urgentes, ce n'est donc qu'au mois d'Août que je me suis penché sur le problème. Un rapide tour sur le net m'avait laissé penser à un problème courant chez Citroën de liaison mécanique entre les servomoteurs et la tringlerie, rien pour m'effrayer.

Je me suis quand même procuré la revue technique RTA qui fait autorité en ce qui concerne la mécanique auto. Elle contient quelques schéma mais rien de très utile sur le sujet qui nous occupe.

Néanmoins il semble y avoir deux servomoteurs qui nous concernent, l'un à gauche de la console centrale, l'autre à droite. La plupart des tutos du net concernent le coté droit j'ai donc commencé par là.

2.  Déshabillage coté droit

Le cache droit latéral s'enlève juste en tirant dessus (enlevé sur la photo). La plaque inférieure s'enlève facilement, elle tient en bas à droite au fond par une grosse pièce qui n'est pas une vis, contrairement à ce que la fente fait supposer. Elle est sensée être plus facile à enlever selon la position, mais dans tous les cas il faut tirer très fort dessus, elle peut même gicler :-). A gauche une seule vis et par dessous trois rivet à la mode Peugeot/Citroën, c'est à dire très facile à enlever et à mettre et tirant avec l'ongle la partie centrale. Ensuite la plaque et ses deux cotés s'enlèvent ensemble. Elle est là juste pour faire joli.

Ensuite, dévisser sous la boite à gants, vers la gauche, un écrou de 8, pas besoin de l'enlever complètement. Restent 6 vis torx (ca se démonte très bien faute de mieux avec un tournevis plat). La première à droite visible sur la photo, la deuxième caché derrière l'interrupteur d'airbag (il faut enlever le bouton, ce n'est pas très facile, on y arrive avec deux tournevis plats - il faut juste tirer. Trois vis sont peu visibles en haut de la boite à gants (il faut l'ouvrir). Une dernière vis est placée à gauche dans la boite à gants, derrière le bouton de réglage du chauffage.

Tirez doucement la boite à gants, il faut en effet enlever le bouton d'airbag et celui de la veilleuse, les connecteurs sont particulièrement difficiles à déverrouiller. J'ai enlevé la veilleuse mais ce n'est peut-être pas nécessaire.

Attention le fil qu'on voit sur la photo est clipsé sur la boite à gants, tirer pour défaire les clips.

3.  Accès au servo-moteur

On voit alors les conduits d'air du chauffage. Une petite conduite en plastique noir sert pour la boite à gants, il suffit de tirer dessus pour l'enlever. La grosse conduite blanche, elle, est plus complexe. D'une part elle porte une sonde de température (qui s'enlève en tournant un quart de tour), ensuite elle est tenue par une vis à tête hexagonale de 5.5 mm, une taille bâtarde.

J'ai dans mes outils une petite collection de mini clés Facom dont j'ai hérité (je n'en connais pas la référence), mais vu que le servomoteur est fixé par les mêmes vis, acheter une clé à tube Facom de 5.5 est très utile (moins de 5 euros).

Une fois la vis enlevée, la conduite s'enlève facilement. On voit alors le levier qui commande la clim (vertical, sur la photo le servomoteur est déjà enlevé).

Le servomoteur tient juste par trois vis 5.5, il entraîne les leviers par une forme à six pans...

Noter qu'on trouve ces appareils sur ebay, mais autour de 70 euros frais de port inclus, un peu trop cher pour essayer juste pour voir :-(. Pas si chers si ils sont effectivement en panne.

4.  Démontage du servo-moteur

La première photo montre le servo-moteur / moto-réducteur tel qu'on le trouve après l'avoir sorti de la voiture, les autres photos le montrent ouvert. Il est *très difficile* à démonter car tout tient par des clips qu'il ne faut surtout pas casser, et il y en a tout autour. Le mieux est sans doute d'insérer un tournevis fin entre les deux partie de carter et de presser avec un autre tournevis sur les clips pour les débloquer. On tient la pièce avec les deux autres mains... :-).

La panne la plus courante est la rupture soit de l'hexagone d'entraînement (il a l'air solide sur ma version), soit des dents d'un des engrenages. Pas de chance (?) dans mon cas il n'y a rien de cassé. À cette date (8 novembre 2018), je ne sais toujours pas d'où vient la panne.

5.  Moteur

J'ai quand même pu vérifier que le moteur (partie "moto") fonctionne. Il est curieux, il a deux enroulements qui semblent correspondre chacun à un sens de rotation, mais mes tests ont été restreints, je ne veux pas le détruire si par hasard il est encore utilisable.

il est actionné par un circuit intégré que je n'ai pas pu vérifie. En pratique, il est tout à fait possible que soit lui qui soit défectueux, comment savoir?

Pour l'instant j'ai tout remonté et j'ai rebranché le servo-moteur, mais sans le remettre en place (il pends juste au bout de son fil), et je déplace le levier avec un bout de fil électrique rigide qui apparaît tout en bas de l'habillage une fois tout remonté. Ce n'est pas génial, mais au moins je peux, à droite, choisir entre froid et chaud :-(.

6.  Étude électrique

Le schéma électrique de cette voiture, tel qu'il est donné par la revue technique est un cauchemar d'électricien. En effet on a affaire à un système "canbus", en fait un réseau informatique, qui peut donc véhiculer soit de l'énergie (12V) soit des signaux, ou les deux à la fois. On peut assez facilement suivre l'énergie, mais pas les signaux.

Il y a quatre motoréducteurs, désignés par un "M" sur le schéma ci-dessous. Vu qu'ils sont commandés par un boîtier "intelligent", je n'ai aucun moyen de les surveiller. Je n'ai rien vu par la prise ODB correspondant, peut-être la valise Citroën donnerait plus de choses?

7.  Les fusibles

Sur cette voiture, les fusibles sont placés de telle manière qu'ils sont complètement inaccessibles:

Pour les vérifier, j'ai dû enlever l'habillage en bas à gauche. A priori il semble assez facile à enlever, comme à droite, mais il est bloqué, semble-t-il, par l'habillage de la console centrale et par une pièce, située au dessus des pédales, sur la photo on voit qu'il est fixé par des rivets et je n'ai pas sû démonter le cache à cause de ça.

J'ai dû remettre la voiture en service dans l'état et donc, en résumé, pour l'instant, je peux choisir chaud ou froid à droite, et je n'ai que du froid à gauche. Je ferme donc les volets d'aération à gauche pour ne pas me geler, mais ce n'est pas idéal.

8.  Reste à faire

Il faut que je vérifie tous les fusibles, pour l'instant je n'ai vérifié (il était bon) que le fusible tout à droite, qui, d'après ce que je comprends au manuel du conducteur, est celui de la clim. J'attends pour ça un outil (pointe de touche double) dont j'espère qu'il me permettra de vérifier les fusible sans les démonter.

Sinon, je finirai bien par trouver un moyen de démonter les caches de gauche et d'accéder au servo-moteur de gauche, quitte à mettre un réglage manuel aussi à gauche :-(

NB: ces réglages manuels ne sont pas utilisable en marche par le conducteur.