Je me suis procuré un kit de caméra de recul (caméra dans l'éclairage de la plaque + écran) et j'ai vérifié qu'il marche. En Chine, par Aliexpress, ça ne coûte qu'environ 30 euros. Reste à le poser, ce qui n'a rien de facile.

1.  Démonter la garniture du hayon

J'ai une Fiesta ecoboost 100 trend 5P (avec bips de recul). Pour commencer par le début, c'est à dire monter la caméra sur le hayon, il me faut enlever la garniture en plastique noir qui est à l'intérieur. Grâce à un forum j'ai trouvé la seule vis à enlever, au fond de la poignée.

Après on déclipse en tirant sur la garniture. Les clips sont bien faits, ils s'enlèvent et se remettent sans casse. Une fois enlevée la vis cachée, il faut tirer assez fort sur la garniture en commençant par le haut (à coté de la vitre) et ça vient sans trop de problème attention à ne pas abîmer le chauffage de vitre arrière.

Pour continuer, il faut aussi enlever les deux petits caches du haut, facile (une vis chacun).

Il est facile de reposer la garniture entre deux séances de travaux, les plaques latérales doivent être revissées, mais la garniture principale tient très bien sans la vis cachée.

2.  Placer la caméra

La caméra se place en remplacement d'un des éclairages de plaque (celui de gauche). Pour y accéder, j'ai du enlever 6 écrous (clé de 10) pour sortir la pièce de carrosserie située sous la vitre arrière, elle part très facilement, la seule difficulté vient de la position de travail, pas du tout confortable.

J'ai monté la caméra toute câblée, le fil qui est fourni avec contient non seulement le coaxial vidéo, mais aussi un fil rouge pour alimenter le moniteur, ce qui permet d'alimenter tout depuis le feu de recul.

Placer la caméra ne présente aucune difficulté, elle se place exactement à la place de la pièce d'origine. Il y a largement la place pour le faisceau de câble dans la porte.

3.  Accéder aux feux de recul

Il y a deux de ces feux, un de chaque coté, mais comme j'ai l'intention de placer le moniteur dans l'angle gauche du pare-brise, je vais utiliser le feu de gauche.

La difficulté c'est d'accéder aux feux. Il n'y a pas (à cette date - Mars 2016) de revue technique et je n'ai rien trouvé sur le net comme plan de câblage lisible. Du coup impossible d'identifier les câbles du faisceau, la couleur n'est pas la même coté feu et dans le faisceau.

Dans le manuel, à la rubrique démontage des feux arrière, ils disent juste qu'il faut enlever la moquette latérale.. sauf qu'elle ne s'enlève pas, en tout cas pas complètement, et pas facilement.

Il faut déjà enlever le plastique qui couvre le seuil du coffre. Pour ça il faut juste tirer fort la partie intérieure verticale, pour dégager les deux pièces noires qui sont seulement des clips. Ensuite il faut forcer comme un âne sur la "moquette", en fait une garniture très rigide, pour arriver à la replier vers l'avant. De là, on arrive à passer les doigts et à dévisser un gros écrou à ailettes en plastique. Il est là pour qu'on ne puisse pas voler le feu, qui ne tient autrement que par deux vis torx extérieures (accessibles quand le hayon est ouvert).

Le plus simplee st alors de repérer le fil positif +12V qui allume le feu de recul et d'y repiquer un fil pour la caméra de recul.

4.  La galère de l'écrou de blocage

Au remontage j'ai fait tomber l'écrou (une grosse main, un passage de 8x4 cm, pas étonnant, et j'ai eu beaucoup de mal à le récupérer. Si vous me lisez à temps, je vous recommande de l'attacher avec une ficelle pour éviter ce problème. Si quelqu'un a une idée de l'endroit où il tombe, il y a plusieurs regards, mais ma lampe n'éclaire pas bien au fond du trou.

J'ai dû utiliser miroir, caméra d'inspection... pince agrippe tout longue dans ce genre:

.

Noter que cet appareil n'a pas voulu fonctionner avec mes terminaux Android, mais qu'il a été reconnu sans problème comme webcam par mon PC sous Linux.

Heureusement on peut rouler sans cette pièce, les vis n'étant accessibles que hayon ouvert, la protection est illusoire (une fois le hayon ouvert, il est facile de démonter la pièce).

Mais mon but était de repérer le fil du phare de recul. Coté feu, pas de problème, il y trois fils mais ca ne doit pas être compliqué à vérifier.

5.  Fin du câblage

J'ai renoncé à faire passer les fils dans la carrosserie, par les gaines d'origine, je ne suis même pas arrivé à glisser un passe fil... les deux fils (alim + coax) sont donc visibles, je vais les masquer avec un cache fils en plastique hélicoïdal.

Coté caméra, j'ai relié le fil rouge du coax au fil d'alim de la caméra. J'avais donc deux fils à passer vers la suite, ce fil d'alim à relier au feu de recul et le coax à relier au moniteur.

J'ai donc tiré ces deux fils le long du montant gauche du hayon, sous les caches, et je les ai fait sortir à l'extrémité du cache, et rentrer à la limite du cache en plastique blanc et de la garniture de toit..

Les caches en plastique blanc latéraux sont faciles à retirer, ils tiennent surtout avec les caoutchouc de porte. Je n'ai trouvé que deux vis, derrière les petites trappes bien visibles.

Aucune difficulté à passer le coax vers l'avant au dessus des portes, dans le caoutchouc, sortie derrière la porte avant, là ou la garniture s’arrête.

6.  Le moniteur

Pour brancher le moniteur il suffit de connecter le coaxial jaune (video) sur son équivalent jaune. L'alimentation est en rouge avec un connecteur type alim, j'en ai récupéré un sur une vieille alim de ma boite à rebuts, et ca marche quand on passe la marche arrière:

Les lignes de repère sont fournies par la caméra. Remarquez qu'on ne voir pas le pare-choc arrière, on peut donc reculer tant que l'obstacle est visible. On voit aussi assez loin pour éviter les enfants.

La nuit, les feux de recul sont allumés, donc pas de souci. Je suis même épaté par l'efficacité de cette installation.

Par contre, elle ne remplace pas les "bips" du radar de recul car, en marche arrière, il faut quand même aussi vérifier les rétro-viseurs et l'avant de la voiture, on ne peut donc pas garder le regard sur l'écran, les "bips", eux, s'entendent.

Je viens de remplacer le moniteur par un moniteur incorporé au rétroviseur. En fait c'est un nouveau rétroviseur qui se place par dessus celui d'origine. Il est pincé très solidement.

J'ai fini par couper les fils en trop et souder donc la caméra au moniteur, du coup j'ai pu placer les fils entièrement cachés (sauf les 3 cm qui vont au moniteur, c'est très propre.

Il y a un petit défaut, car le miroir est très réfléchissant, du coup quand l'arrière est au soleil la vue dans le miroir masque la vue du moniteur. Il faut bouger la tête pour voir dans le meilleur angle. Mais on utilise pas la caméra de recul souvent, donc ce n'est pas très gênant.