Août / Septembre 2018

références:

https://www.forum-peugeot.com/Forum/threads/sh%C3%A9ma-%C3%A9lectrique-feu-de-recul-308-cc.112645/

http://www.forum308.com/viewtopic.php?f=7&t=10814

Voir aussi mon article: Cinématique du toit de la 308 cc

1.  Introduction

Une caméra de recul est un accessoire... indispensable. L'installer sur ma 308 cc n'est pas simple du tout. D'une part il y a de nombreuses options possibles, d'autre part la cinématique du toit entraîne de nombreuses pièces en mouvement dans le coffre et il faut faire très attention au passage des câbles.

Comme d'habitude, c'est la repique des feux de recul qui est le plus difficile.

Le résultat:

Si vous voyez la caméra sur l'image de gauche, pourtant normale, vous avez de très bons yeux. L'image du centre est la même mais éclaircie énormément pour qu'on voie la caméra, mais oui, juste au dessus du V! L'image de droite est un gros plan, éclairci lui aussi - on voit également l'éclairage de la plaque.

2.  Les options

Quand on dispose de l'option caméra de recul d'origine, celle-ci est installée en général sur la 308 cc avec le GPS dans un écran relevable sur le tableau de bord (finition féline). Il n'est évidemment pas possible de modifier la voiture pour y ajouter cet équipement s'il n'est pas d'origine.

Les options qui s'offrent à nous sont donc les suivantes:

  • utiliser un écran posé sur le tableau de bord. C'est encombrant et peu esthétique.
  • utiliser un GPS Garmin compatible avec leur caméra wifi. La vue arrière s'affiche alors sur l'écran du GPS. Mais cette caméra est très chère (160 euros environ), et il faut utiliser un fil d'alimentation spécial pour le GPS, ce qui complique l'usage (il inclut le récepteur). Il faut de la même façon connecter le feu de recul. Avantage minime. Il est très regrettable que Garmin n'ai pas juste pourvu ses gps d'une entrée vidéo...
  • Remplacer le poste de radio par un poste avec écran vidéo. On en trouve en simple hauteur et double hauteur. Le second est compliqué à installer et nécessite des découpes. Le premier est très simple à installer, mais ne prends sans doute pas en compte les commandes de l'ordinateur de bord (canbus), il ne reste alors que les commandes au volant, c'est dommage. J'en ai eu un sur une autre voiture, il est aussi assez long à s'allumer et en attendant on a pas d'image. On doit pouvoir mettre le simple hauteur *en plus* de l'autoradio d'origine, mais c'est un peu ridicule :-(.
  • utiliser un écran incorporé au rétroviseur. Cela revient à agripper un autre rétroviseur au rétro d'origine. C'est assez commode, car c'est l'endroit où on est habitué à regarder quand on fait une marche arrière. Avec un peu d'habitude, on peut jouer sur l’accommodation pour voir au choix l'image du rétro ou celle de la caméra. C'est la solution que j'utilise en général.
  • pour la caméra, on a le choix entre une caméra universelle qu'il faut fixer près de la plaque d'immatriculation, une caméra incorporée à un support de plaque ou une caméra incorporée dans un des feux d'éclairage de la plaque. Si vous trouvez le bon modèle pour votre voiture, la dernière solution est la plus esthétique, c'est celle que j'ai utilisée pour la 308 cc. Après vérification, je ne suis pas enchanté de cette solution, la caméra est trop orientée vers le bas, on voit un bon morceau de bouclier (inutile) et seulement quelques mètres derrière.

3.  Les différentes étapes à prévoir

  • installer la caméra au dessus de la plaque ;
  • alimenter la lampe (si elle est présente) à partir de l'alim d'origine ;
  • repérer le (ou les) feu(x) de recul, vérifier leur fonctionnement ;
  • repérer le fil alimentant le feu de recul qui passe le plus près de la caméra si possible ;
  • relier l'alimentation de la caméra à celle du feu de recul et, en même temps, à l'alimentation de l'écran ;
  • relier la masse de la caméra à une bonne masse voisine ;
  • trouver un chemin de câble entre la caméra et le rétroviseur et faire passer le câble ;
  • poser le rétro ;
  • faire les tests ;

4.  Installer la caméra au dessus de la plaque d'immatriculation

J'ai commencé par enlever la plaque noire à l'intérieur de la porte, mais ça s'est par la suite révélé inutile. En tout cas il y a juste 4 vis torx et deux clips qui viennent très facilement quand on tire. Au remontage, mettra d'abord en place le pion de centrage du milieu.

Il faut donc retirer l'habillage en feutre de la porte du coffre. C'est très facile, il ne tient que par des clips courant chez Peugeot et Citroën. Comme on peut voir il y en a 10. Il faut tirer la partie centrale, après quoi le clip sort facilement.

La caméra que j'ai acheté pour environ 10 euros est celle-là. Ce qu'on voit mal sur la photo, c'est qu'en sortent deux fils d'alimentation de la lampe d'éclairage (positif rouge et masse noir) et deux fils pour la caméra proprement dite, un rouge pour l'alimentation de la caméra et un fil avec prise coaxiale pour la vidéo. Ce même fil vidéo comprends un fil fin rouge qui permet d'alimenter (si on veut) également l'écran. Il est fourni avec le câblage nécessaire pour relier la prise d'alim de la caméra avec la masse de la voiture (très important) et avec le fil d'alim du feu de recul qui va allumer la caméra.

Noter que si on achète séparément l'écran et la caméra les fils de liaison sont fournis avec les deux systèmes, j'ai ai donc en double. Tout ceci étant très bon marché, j'ai même des caméras (standard) en supplément dans ma boite à outil.

Il n'y a plus qu'à remplacer un des supports de lampe par la caméra, ce qui, vu de l'extérieur donne ça:

Voir plus bas pour la vue depuis l'intérieur

5.  Alimenter la lampe

Ne pas confondre l'alimentation de l'éclairage de la plaque d'immatriculation dont je traite ici et celle de la caméra. Ici il n'y pas de connecteur d'alimentation correspondant au modèle Peugeot, juste deux fils très fins. J'ai donc soudé en bout de ces fils des petits bouts de fil électrique rigide (de maison), pour pouvoir les insérer dans la fiche d'origine Peugeot. C'est à faire très soigneusement, tout court circuit peut être dommageable.

Ici à gauche une vue des deux rallonges après soudure. J'ai utilisé (j'en avais dans le sac) des gaines rétractables avec soudure incorporée. Sinon le plus simple est d'enrouler un brin de soudure autour des fils et de fondre la soudure au briquet. Avec un tube rétractable dessus c'est parfait. A droite le système fini, les deux connecteurs rassemblés par un tube rétractable. Une fois enfoncés dans la fiche ils tiennent très bien sans autre précaution.

Une fois tout mis en place et sécurisé avec un collier en rilsan, ça donne ça. L'alim de la lampe ne va pas plus loin. Vous remarquerez que je fais grand usage de ces colliers de serrage, c'est très bon marché et très solide, en même temps que facile à enlever en cas d'erreur.

6.  Repérer le feu de recul

Ca à l'air évident, et pourtant... Sur mes autres voitures il y a avait deux feux de recul, un de chaque côté, j'ai donc tout câblé vers le côté gauche, au hasard. Manque de bol le feu est du côté droit! Heureusement pour moi c'est bien dans l'aile gauche que se trouve le point de rassemblement des fils du pare-chocs.

Pour vérifier tout ça, pas besoin d'allumer le moteur, il suffit de mettre le contact et de passer la marche arrière (tirer sur le verrou et à gauche en avant).

Sortez de la voiture et vous verrez que le feu tout en bas du pare choc à droite est allumé. Le feu de gauche est le feu de brouillard.

Derrière le pare-chocs, la prise ressemble à la photo de gauche. Il n'y a pas beaucoup de place pour passer la main, mais on arrive à la dévisser pour voir la photo de droite. Le fil vert est le +12V (quand le feu est alimenté), le rose est le fil de masse.

De l'autre côté de la voiture, toujours en regardant depuis le bas, on voit où le faisceau rentre dans l'aile. La deuxième photo montre le faisceau, il passe dans le pare-chocs / bouclier. On voit au fond un des capteurs de radar de recul. Le feu qui, à gauche du véhicule, fait pendant au feu de recul est le feu arrière de brouillard, il est aussi alimenté dans ce faisceau. Normalement les fils électriques sont contenus dans la gaine annelée. Sur mon véhicule (de 2010), une partie est protégée (mal) par de l'adhésif, il se pourrait que le véhicule ai été réparé.

7.  Relier l'alimentation de la caméra à celle du feu de recul

J'ai placé les fils le long d'une gouttière de passage des fils d'origine, pour lui faire suivre le chemin permettant l'ouverture du toit. Il ne faut pas oublier que le couvercle du coffre s'ouvre d'arrière en avant pour charger les bagages, mais d'avant en arrière pour ranger le toit. Une erreur qui mettrait les fils en tension pourrait au minimum les arracher et au maximum provoquer un court circuit qui vous laisserait toit à moitié ouvert (brrrrr...).

Vous remarquerez que j'utilise beaucoup de colliers de serrage pour que mes fils suivent au plus près le câblage d'origine.

Les photos sont prises coffre ouvert, le haut de la photo correspond donc à l'arrière de la voiture. On voit sur la première photo le cheminement des câbles. On remarque au premier coup d’œil sur le coffre des zones non peintes avec des écrous prisonniers non utilisés, sans doute pour une option que je ne possède pas. J'ai utilisé (voir deuxième photo) un des trous comme prise de terre.

J'ai prolongé le petit fil rouge qui va servir à alimenter l'écran par un fil de rallonge très long (tout ce que j'avais), c'est lui qui va devoir rejoindre le feu de recul. Il faut le raccorder aussi au fil d'alimentation de la caméra, il y aura donc trois fils à raccorder ensemble (alim de la caméra, alim du moniteur et feu de recul). C'est très simple, il faut juste un bout de fil à souder fin et un briquet (ou tout équivalent). Dénuder les trois fils et les tourner ensemble, enrouler autour le fil à souder et chauffer au briquet. Protéger le tout par de la gaine rétractable (se trouve à vil prix en boites et ça sert tout le temps), chauffée aussi au briquet. Ensuite fixer le tout bien serré avec des colliers.

Sur cette voiture, j'ai ouvert le coffre avec la commande d'ouverture de toit pour soulever le levier et pouvoir attacher mes fils le long de la gaine d'origine. Il faut la suivre très exactement.

8.  Examen du mécanisme au dessus de l'aile arrière gauche

Quand on ouvre le coffre, on voit clairement de chaque côté un cache en plastique qui masque une partie du mécanisme. Ce cache est facile à enlever (trois vis), il révèle l'intérieur de l'aile et des connecteurs. Hélas aucun de ceux qui sont visibles ne concerne le feu de recul.

On distingue aussi très bien des patins bien curieux, dont la fonction n'est pas évidente. Ils sont en plastique, donc pas plus solides que ça. En fait ils servent à combler un espace de la carrosserie quand le toit est ouvert.

Avant de fixer les fils, il est prudent de vérifier ce qui se passe quand on ouvre le toit, et en effet ce n'est pas du tout évident. Il est facile de faire cette vérification grâce au fait que le toit se manoeuvre à la main et qu'il est donc possible de faire l'ouverture par paliers. N'essayez pas de rouler dans cette position, mais laissez le moteur tourner pour maintenir la charge de la batterie (même si elle ne doit pas consommer quand le mouvement est arrêté).

En plus gros plan, on voit que d'une part tout le mécanisme qui cache l'intérieur de l'aile se soulève (y compris le cache qu'on a démonté tout à l'heure - et remonté depuis, mais aussi le seuil de coffre, sans doute parce que le couvercle de coffre bascule et qu'il est verrouillé sur le seuil.

Il n'est donc pas simple de trouver un passage pour nos fils, qui devront suivre étroitement le chemin de câbles d'origine.

9.  Dans l'aile gauche

L'aile gauche maintenant. La première photo en montre la vue extérieure, vous voyez qu'il va falloir des petites mains pour intervenir là-dedans. Le cache gris est très rigide et il va falloir l'enlever. Les deux autres photos montrent le contenu de l'aile (vu de l'avant vers l'arrière). Le passe câble est tout en bas, c'est celui que nous avons vu depuis le dessous de la voiture. Les câbles qui nous intéressent vont vers le connecteur fixé à gauche sur la photo, sur la paroi intérieure de l'aile. Le fil du feu de recul est toujours un fil vert, mais il changera de couleur après le connecteur.

Il nous faut maintenant enlever le cache. Il tient par un clip amovible tout en haut, il est passé sous le joint d'étanchéité du coffre à l'avant et à l'arrière (attention, ce joint est dans une mousse assez fragile), et sinon par des clips verticaux qui se dégagent en tirant dessus. ATTENTION, il y a tout à l'arrière, une petite pièce d'appui, clipsée sur une tôle, qui sort facilement quand on enlève le cache, ne la perdez pas! La grosse cale en caoutchouc qui sert d'appui à la porte du coffre s'enlève aussi assez facilement, il vaut mieux la laisser en place. Il y a aussi une cale en caoutchouc sur le cache qu'il n'est pas nécessaire d'enlever.

Les photos vous montrent le cache enlevé, posé dans le coffre puis à l'envers sur l'herbe.

On y voit maintenant beaucoup mieux. Vous voyez à gauche une vue générale, au milieu le connecteur qui nous intéresse sous deux angles, et à droite l'endroit ou le connecteur est clipsé sur la paroi (ovale plastique noir, en bas).

10.  Finaliser le câblage

Il faut continuer à suivre la gaine le long du pantographe, elle repart jusqu'à l'arrière du coffre. Il faut le faire de très près, certaines pièces en mouvement passent tout près les unes des autres. N'hésitez pas à ouvrir et refermer le toit pour vérifier, mais surtout ne le faites pas sans placer les butées. Le mieux est de ne jamais ouvrir ou fermer complètement l'ensemble tant que vous n'avez pas tout remonté et vérifié qu'aucun outil n'a été oublié. Sachez qu'il est possible d'ouvrir la porte du coffre même quand celui-ci est en position intermédiaire, mais je ne me risquerais pas à faire bouger le toit dans cette position.

Repiquer le 12V du feu de recul pour alimenter la caméra et l'écran est le but de la manoeuvre. Un test avec une ampoule de 20W m'a montré que le fil du feu de recul ne supporte pas une deuxième ampoule, il disjoncte (couper le contact puis le remettre règle le problème). Le moniteur est donné pour moins de 3W de consommation, la caméra sans doute moins, ca ira.

11.  Passer vers l'avant

Pour passer vers l'avant, il faudra trouver un chemin sûr dans cet embrouillamini mécanique, surtout éviter que notre câble se coince pendant le mouvement. Ce n'est pas insurmontable. Il faut enlever le cache situé à hauteur des épaules des passagers arrière, en gris à gauche de la première photo. On voit le résultat sur la deuxième photo, il suffit de tirer dessus verticalement, il est juste clipsé et facile à mettre et à enlever... toit ouvert et vitres baissées...

Il faudra bien fixer le câble pour qu'il ne se balade pas. On peut passer sous le mécanisme, en tenant le câble avec du gaffer

Ne pas oublier de remettre le cache avant de refermer le toit:-).

12.  Traversée de l'habitacle

Il va falloir enlever pas mal de garnitures, en particulier la garniture de seuil de porte, celle qui va de l'avant à l'arrière et sur laquelle on marche en rentrant dans la voiture, il suffit de tirer dessus en faisant attention de dégager la manette d'ouverture du capot. On va aussi enlever la trappe d'accès aux fusibles, en bas à gauche du volant, il faut tourner d'un quart de tour avec une pièce de monnaie le verrou puis tirer (fort) en commençant pas le côté du volant pour dégager les clips.

Ensuite il faudra enlever la garniture beige qui longe le pare-brise.

Vers l'arrière, je ne suis pas sûr que la garniture verticale soit amovible facilement, je n'ai pas osé tirer trop fort. Voici une vue générale:

Comme vous voyez au milieu de la photo, une raclette à neige est commode pour aider à dégager les garnitures. Vous voyez aussi que nous avons la ceinture de sécurité sur le chemin, évidemment il ne faut surtout pas se prendre dedans. Il faut donc passer derrière la fixation de ceinture, il suffit d'écarter un peu le caoutchouc pour faire passer le fil:

Si on regarde depuis le côté droite de la voiture, on voit ça:

Ne pouvant pas démonter la garniture verticale, j'ai dû utiliser une aiguille pour faire passer le fil. J'ai pris ce que j'avais sous la main, mais cette aiguille faisant 10 m de long n'était pas très bien adaptée :-). Ca marche quand même:

Bien emmailloter l'aiguille et le fil pour leur faire passer la partie étroite.

13.  Épissure

Le fil n'étant pas assez long, j'ai dû en relier deux pour rallonger. C'est assez gênant car cela ajoute de la résistance aux conducteurs et le moniteur n'apprécie pas trop, il vaudrait mieux réduire le plus possible la longueur. Cependant, au moins dans un premier temps, j'ai préféré faire le moins possible de coupures/soudures et j'ai donc utilisé un raccord cinch femelle/femelle que j'avais en stock pour relier les deux parties. Seul le fil d'alimentation a été soudé, comme d'habitude avec une ligature, un briquet et un bout de thermorétrécissant.

Tout ceci a été enfoui sous le cache de seuil de porte (pas de photo). J'ai enroulé la liaison dans du ngaffer par propreté, mais le métal apparent est la masse, ce n'est donc pas un souci.

14.  Remontée vers le rétro

Il n'y a plus qu'à faire remonter le fil vers le rétroviseur et l'écran. Derrière le cache latéral,il y a beaucoup de place libre, c'est là que je vais stocker l'excès de fil.

Examinez bien les photos: sur la première on voit en bas la moquette sous laquelle on fait passer le fil (il y a largement la place). Ne pas oublier de bien remettre en place cette moquette avant de replacer le cache. Ne pas oublier non plus de passer la manette d'ouverture du coffre dans l'encoche du cache avant remise en place. Sur la deuxième photo on voit surtout la boite à fusibles. Sur la troisième photo on voit l'espace protégé par le cache latéral. Il faut faire passer le fil entre la carrosserie et cet espace pour ne pas empêcher la fermeture du cache, ça demande un peu de doigté.

Le long du pare brise, on constate qu'il y a des clips inutilisés, il suffit donc d'y passer votre fil

Ensuite il faut passer au dessus des pare-soleil. Il faut défaire ou sans doute mieux juste desserrer un peu deux vis, l'une visible près de l'articulation du pare-soleil, l'autre à droite dans sa fixation. Un léger desserrage doit suffire à passer le fil. Avec mon matériel, la jonction entre le moniteur/rétroviseur et le câble venu de l'arrière se faisait à cet endroit-là. Attention il y faut encore une soudure (alimentation).

15.  Le rétroviseur

Le rétroviseur m'a posé problème, non pas en tant qu'écran mais pour sa fixation sur le rétro d'origine. En effet le rétro de la 308 est très épais et très haut, à peine un peu trop pour la fixation à ressort du rétro chinois. J'ai dû forcer un peu pour la mise en place, pas sûr qu'il ne casse pas bientôt. Dans ce cas il me faudra imaginer une autre fixation...