< Prague (première partie) | "Allemagne" 2016 | Vienne >

On this page... (hide)

  1.   1.  Prague (deuxième partie)
    1.   1.1  Le quartier Juif
  2.   2.  Václavské náměstí

1.  Prague (deuxième partie)

1.1  Le quartier Juif

Le quartier juif de Prague est une ville à lui tout seul dont la visite est presque une obligation :-). Prévoyez une demi journée en courant ou une journée entière tranquillement. Les photos n'y sont autorisées que moyennant une taxe supplémentaire que je n'ai pas prise, je ne vous montrerai donc que peu de choses.

A gauche la synagogue "Vieille Nouvelle" (vous savez bien que "Le Pont Neuf" est toujours le plus ancien de la ville :-), toujours en usage et très sobre, comme souvent. Au milieu une image du cimetière dont vous pourrez faire le tour et qui est très émouvant, à droite la synagogue espagnole, de loin la plus chamarrée.

Vous pouvez prendre un billet dans n'importe lequel des monuments, et le cimetière est celui ou on fait la queue, donc évitez de commencer par là. Il y a au total au moins 4 synagogues, dont la plus spectaculaire (mais peut-être la moins propice au recueillement) est la synagogue espagnole (voir photo). Elle se trouve sur Vezenska.

Dans Google map, le cimetière n'est pas indiqué de façon claire. C'est tout simplement cette tache verte:

L'entrée est sur Široká, vous ne pouvez pas la louper. Au coin de Široká avec Maiselova vous trouverez une brasserie ou on mange bien pour un prix raisonnable.

Si vous avez le temps, il y a d'autres synagogues dans Prague, dont la synagogue de Jérusalem que je n'ai malheureusement pas eu le temps de voir.

L'entrée du cimetière juif en 1967, aujourd'hui c'est la sortie.

2.  Václavské náměstí

Il s'agit en quelques sortes des Champs Élysées de Prague, l'avenue principale, aujourd'hui zone piétonne, assez courte mais très large et qui donne sur Čelakovského sady (je crois que c'est le palais présidentiel, en tout cas un musée). Son nom signifie juste "place Venceslas".

A gauche, Václavské náměstí en 1697, à droite la même vue mais dans Google maps.

Si vous venez de la ville juive, je vous conseille d'activer Google map et de lui demander de vous diriger vers Václavské náměstí, en effet il y a de nombreuses galeries piétonnes entre les rues de Prague, et Google les connaît et vous propose de les emprunter, ce qui est bien sympa. Si votre gps de votre téléphone vous demande d'entrer dansa un immeuble, il a sans doute raison!

Pour retrouver votre voiture au parking, vous n'avez plus qu'à descendre Národní...

Répétons en conclusion, que deux jours à Prague ne peuvent que vous donner envie d'y retourner...

< Prague (première partie) | "Allemagne" 2016 | Vienne >